fbpx

Journée du patrimoine : cinq lieux à découvrir de toute urgence

https://www.novethic.fr/fileadmin/Journees-europeennes-Patrimoine.jpg

Publié le 17 septembre 2021

À la découverte de sites d’exception ! Du samedi 18 au dimanche 19 septembre, des centaines de monuments vont ouvrir leurs portes aux citoyens. Patrimoine industriel, naturel, social… Novethic a sélectionné cinq visites à réaliser sans attendre. 

Les oiseaux de nos régions, un patrimoine naturel 

Et si l’on apprenait à mieux connaître notre patrimoine naturel ? Ce week-end, découvrez les collections ornithologiques du Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse sous un nouveau regard. Au travers d’une exposition photographique toute en poésie, Marie Frécon, artiste toulousaine, nous emmène sur les traces des oiseaux de nos régions. “Je tente d’honorer ces espèces, menacées pour certaines, quasi disparues pour d’autres”, explique-t-elle. Une belle façon de nous sensibiliser aux enjeux de la protection de la biodiversité, alors que plus de quarante espèces sont aujourd’hui en déclin en France selon une récente étude du Muséum national d’histoire naturel. 

“Le Silence des oiseaux ?” Marie Frécon – Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse jusqu’au 19 septembre

À la découverte du patrimoine industriel d’EDF    

Envie de savoir ce qui se passe derrière l’interrupteur de votre cuisine, la prise de votre salon ou la borne de recharge de votre garage ? Les journées du patrimoine pourraient être le bon moment pour satisfaire votre curiosité sur le mix électrique tricolore. EDF vous ouvre les portes de plusieurs de ses sites de production. Ainsi vous pourrez approcher d’un réacteur nucléaire comme ceux de Flamanville, Tricastin ou Golfech. Votre préférence pourrait aller aux installations hydroélectriques de Super-Bissorte (Savoie) ou Kembs (Haut-Rhin). Et même découvrir l’une de plus ancienne centrale nucléaire de France, Brennilis (Finistère), mis en service en 1967 et arrêtée en 1985. De quoi visiter un chantier de démantèlement nucléaire. Il vous suffit de vous rendre sur le site “Visiter EDF” pour programmer votre visite.

Le Pavillon de l’Eau sensibilise à la pollution plastique

Eau de Paris, la régie chargée de gérer l’approvisionnement en eau des Parisiens, ouvre au public le Pavillon de l’Eau lors des deux journées européennes du patrimoine. Cette ancienne halle industrielle située dans le 16e arrondissement de la capitale accueille deux expositions consacrées au risque de pollution de l’eau par le plastique. “Océans et mers plastifiés”, présentée par l’organisation Expédition Med, raconte le cheminement du plastique jusqu’aux océans, leur accumulation au sein d’un septième continent et les conséquences néfastes que cela engendre. “L’invisible devient visible”, une exposition photo réalisée par l’ONG Surfrider Foundation, propose de plonger dans la mer pour observer l’infiniment petit. Les photos du Docteur Richard Kirby montrent l’impact de la pollution plastique sur le plancton.

Pavillon de Paris, 77 avenue de Versailles, Paris 16e, samedi 18 et dimanche 19 septembre de 13h30 à 18h00

Participer à l’exploration scientifique du littoral marseillais

Voilà de quoi mêler l’utile à l’agréable. Planète Mer donne rendez-vous aux petits et grands curieux samedi 18 septembre pour observer la biodiversité du littoral marseillais tout en participant à un programme de sciences collaboratives. Algues, coquillages, crabes… l’association propose aux visiteurs armés d’un smartphone ou d’un appareil photo de prendre des clichés des espèces découvertes lors de leur déambulation et de les partager sur le site internet BioLit avec une courte description. Ce programme national de sciences participatives sur la biodiversité littorale, sous la responsabilité du Museum national d’Histoire naturelle, permet de suivre l’état de santé des côtes. Il offre par exemple aux scientifiques une ressource précieuse pour suivre l’arrivée de nouvelles espèces, qui peuvent s’avérer dangereuses pour les écosystèmes.  À vos observations ! 

Anse de la Maronaise – Marseille, le 18 septembre de 9h00 à 11h00. Balade gratuite, réservation obligatoire.

Sur les traces du Palais de la Femme 

C’est la mère de l’Armée du Salut en France. En 1926, Blanche Peyron ouvre le Palais de la femme, dans le 11ème arrondissement de Paris, un lieu qui accueille encore aujourd’hui des femmes dans la précarité. Recherche d’emploi, de logement, gestion des dettes, aide aux démarches administratives… le Palais de la femme se veut un lieu de transition et de reconstruction. Dans le cadre des journées du Matrimoine, mouvement qui veut réhabiliter l’héritage culturel des femmes, ce beau bâtiment de briques s’ouvre au public. Deux architectes de l’association MéMO vous accompagneront dans cette visite. Une performance de l’artiste Curtis Putralk est également prévue. 

Palais de la Femme, 94 rue de Charonne, Paris 11ème, samedi 18 et dimanche 19 septembre à 16 h

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article