fbpx

Journée mondiale de la sauvegarde des données, quelles méthodes adopter ?

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/03/Journée-mondiale-de-la-sauvegarde-des-données-informatiques-Crédit-abdallahh-flickr_cc.jpg

Il existe un certain nombre de méthodes de sauvegarde qui correspondent aux objectifs de chaque entreprise – la sauvegarde complète, différentielle, incrémentale, ainsi que la mise en miroir font partie des options les plus courantes. Chacune ayant ses propres coûts et avantages. Mais une question plus importante, et moins souvent posée, est de savoir quel type de déploiement est le plus adapté pour une entreprise. Les options disponibles sont les suivantes :

Sur site

Cette option est privilégiée lorsque le temps de récupération envisagé, pour reprendre les opérations après une attaque ou une panne de réseau, est trop court pour impliquer des éléments hors site. Bien qu’une reprise permette de récupérer les données et de rétablir les services informatiques rapidement, cela s’avère difficile dans les cas de catastrophes naturelles et lors de pannes de courant.

Le cloud

Cette méthode présente les avantages de l’évolutivité et de coûts d’investissement réduits. Elle est également plus efficace lors de catastrophes régionales et s’accompagne souvent de plans de reprise gérés dans le cloud après des incidents. Néanmoins, les entreprises soumises à des réglementations strictes de confidentialité des données comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD) peuvent rencontrer des difficultés lors de l’adoption d’une solution de sauvegarde entièrement en cloud.

Hybride

Un déploiement hybride permet aux entreprises de conserver l’environnement de production sur site, tout en stockant la sauvegarde des données dans le cloud. Si cette méthode garantit que les données critiques restent sur place, elle permet également de tirer parti des avantages du cloud en termes d’évolutivité et de diversification.

Un solide plan de sauvegarde et de reprise après incident est comme une police d’assurance dont les entreprises ont besoin pour se protéger contre la perte de données et ses conséquences sur leur activité.

La Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques est un excellent rappel pour aligner nos priorités et anticiper les attaques avec des mesures préventives. Ces dernières contribueront à la mise en œuvre d’une infrastructure informatique résiliente qui peut se remettre rapidement des pannes imprévues.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :