La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

La Commission de régulation augmente les tarifs d’acheminement d’électricité


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Enedis sort gagnant de la décision sans que le consommateur ne perde. « Le tarif qui rémunère le distributeur de courant Enedis doit augmenter de 2,26% en août, selon une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Cette augmentation sera indolore pour les consommateurs, souligne le gouvernement. “Le tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d’électricité (TURPE HTA-BT) évolue au 1er août 2022 de + 2,26%”, écrit la CRE. Cette hausse résulte de la prise en compte de plusieurs paramètres, notamment l’inflation (1,50%). Le tarif d’utilisation des réseaux publics de transport d’électricité, qui rémunère pour sa part RTE, va de son côté rester stable (-0,01%) » explique la chaine d’infos BFMTV.
 
Alors que l’inflation est galopante, les entreprises cherchent à renouer avec la rentabilité d’avant la crise et la demande de Enedis est légitime ont tranché la CRE et l’exécutif. Mais dans un contexte de craintes concernant les conséquences d’une baisse de la consommation, la protection de l’État concernant les dépenses en énergie des consommateurs est maintenue.
 
« La hausse annoncée mardi par la CRE ne touchera pas les particuliers et les petits professionnels, protégés par le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement, a précisé le ministère de la Transition énergétique mardi. Le gouvernement s’était engagé à limiter cette année la hausse des factures d’électricité à 4%, une mesure qui va d’ailleurs coûter plus cher que prévu. “Le bouclier tarifaire est maintenu” et l’annonce de la CRE “ne change rien pour le consommateur”, a-t-on insisté. Même s’il apparaît sur les factures d’électricité, le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE) est en réalité payé par les fournisseurs d’électricité à Enedis et RTE » précise en effet la chaine d’infos en continue. Difficile d’anticiper en revanche sur le long terme ce sujet des tarifs alors que le secteur est secoué par des crises mutliples.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article