La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

« La crise a montré la nécessité de sanctuariser les zones de soins »

Hopital. Photo Lulu Berlu AdobeStock

i.fb-icon-element.fontawesome-icon.fb-icon-element-1{ color: #007396;}i.fb-icon-element.fontawesome-icon.fb-icon-element-1:hover { color: #ffffff;}

L’année a été marquée dans les hôpitaux par cette sensation que la crise sanitaire perdure, par l’accoutumance à l’omniprésence du virus dans nos milieux. La crainte que le nombre d’hospitalisés Covid en réanimation ne nous oblige, de nouveau, à stopper le programme opératoire. Cette crainte ne s’est pas matérialisée même si nous avons flirté avec nos limites hautes de capacité.

En début d’année, un grand nombre de pharmacies d’hôpitaux ont été destinataires des stocks de vaccins pour leur département, avec les contraintes de stockage et de sécurisation accrue des locaux très présentes.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Aucun mot clef pour cet article.