fbpx

La mode consignée, nouvelle tendance ?

Vous connaissez des sites de la consigne à destination des récipients en bout? Cette pratique s’exporte à notre ère dans la mode, le premier des secteurs très polluants. Chaque année, les internautes français achètent en norme 9, 2 kg de vêtements et chaussures par période. Or, seuls trois, 2 kg via Français sont recyclés chaque année!

À peu près chiffres ici :   Ces chiffres affolants de fast fashion

Pour tenter de ristourner cette source du pollution, de plus en plus du marques proposent un ensemble de vêtements recyclés, recyclables voire consignés !  

Faire un ensemble de vêtements en matière recyclée, ce n’est point innovant” , réalisé valoir Thomas Huriez, fondateur de la enseigne 1083 au journal  Le Monde . “Car même si un produit se révèle être recyclable, encore doit-on que l’utilisateur sache quoi en réaliser une fois qu’il se révèle être arrivé en bout de vie. ”

Penser cette fin de quotidien un ensemble de vêtements

En 2019,   le label lançait le 1er jean recyclé, récupérable et consigné . “C’est ça l’économie périphérique idéale: concevoir & fabriquer un produit concernant le telle sorte afin qu’en fin relatives au vie, il puisse être la matière première de même produit novice! Une boucle vertueuse dans laquelle on change les déchets sous ressources” , écrivait Thomas Huriez à propos de la page de la session de crowdfunding dédiée à la nouvelle varia “Infini”.  

mode consignée (Crédit: 1083)

Ces jeans de une collection comprennent au sein de leur prix (119 et 129 euros) une consigne au sein de 20 euros, rendue lorsque le utilisateur renvoie son pantalon usagé. Ce dernier se révèle être ensuite broyé pour devenir retransformé en cours puis en plus adapté jean.  

1083 détient également collaboré grace à la marque de vêtement écologique Hopaal afin de créer “la veste Infinie”. Conçue de une seule terme à base concernant le plastiques collectés sur la haute mer, la veste en jean (modèle homme mais aussi femme) est heuresement vendue au tarifs de 205 €, dont une retenue de 20 €.  

“C’est également une façon de construire de la proximité grace à nos clients, qui sont en effet intégrés à la concatène de production. Ils sont alors avec une démarche d’achat beaucoup plus consciente mais aussi responsable” , plaide Thomas Huriez, au  Monde .

À consulter aussi :   Relocaliser ce textile en France diviserait par deux son imprimée carbone

Lutte contre un gaspillage des fibres textiles premières

À l’image de 1083 ou bien d’Hopaal, d’autres enseignes françaises se poursuivent dans la consigne. Par exemple Atelier Unes, laquelle s’est attaquée à tous les collants, l’un un ensemble de textiles les plus liquidables de nos garde-robes. En effet, selon notre enquête menée de 2018 par la rencontre Halte à l’obsolescence programmée, la durée de quotidien moyenne d’un réduit ne dépasse point les six utilisations pour 72 pourcent des 3000 damoiselles interrogées.  

À l’automne 2020, la teen marque Atelier Unes décide donc au sein de lancer des collants recyclés et consignés sur la plateforme Ulule. Ils sont à notre époque vendus à 23 euros – quand même – un tarifs comprenant une retenue de 2 €. A ce tarifs, ils son censés être assez solides.

La consigne se révèle être le meilleur objet pour maîtriser bb, cycle! ” , affirme aussi Violette, co-fondatrice d’Atelier Unes, dans une  tribune   publiée concernant le site d’ Usbek & Rica . “En tant que fondateurs, nous devons songer à la fois la conception d’un vêtement ‘désimpacté’, la durée de existance, mais aussi sa bout de vie” .

Des baskets consignées

La marque française Panafrica, quant à elle, s’est penchée sur la basket, difficilement recyclable. Réalisée en Afrique grace à des matières recyclées dans plus de 50 pourcent, la paire coûte 145 euros grace à une consigne au sein de 10 euros. Le label recycle ensuite cette chaussure pour sous fabriquer de neuves.  

Veja dispose également d’une stratégie similaire, grace à la mise en place commencement 2020 de car-ferries à recyclage avec plusieurs de ses sites marchants en échange d’un bon de réduction de 10 pourcent pour les clients.  

À consulter aussi :   Veja débutent dans la réparation & le recyclage un ensemble de baskets

Le label new-yorkaise Thousand Fell, spécialisée dans la basket écologique, propose afin de sa part le modèle de basket blanche consignée afin de 120 dollars, comme par exemple 20 dollars proposent un consigne.  

“Nous sommes convaincus succinct réfléchir à la fin touchant à vie de l’objet avant même la conception va donner la norme au sein des prochaines années” , assure Stuart Ahlum, cofondateur de Thousand Fell, au journal  Le Monde . “Il y a un véritable problème de gestion des déchets au sein de l’industrie de la mode, donc la seule façon de un résoudre est touchant à se soucier de ce devenir de à nous produits une fois usagés. ”

Et de belles enseignes se lourdent aussi à l’eau. À l’image de groupe Eram laquelle a été récompensé sous octobre 2020 des Trophées de la mode orbiculaire pour sa gamme Resource, de la marque TBS. Il s’agit de baskets vegan “recyclables dans l’infini”, dont les montants varie entre 99, 90 euros mais aussi 129, 90 €, comprenant une retenue de 10 €.  

L’enseigne Suisse Personnes Running, qui culotte notamment le tennisman Roger Federer, prévoit également le lancement de son projet “Cyclon” à l’automne 2021. Une basket consignée fonctionnant grâce à le système d’abonnement, s’élevant 29, 95 € par mois.  

Reste dans convaincre les amateurs de l’intérêt pour obtenir dépenser plus pour la fabrication de produits plus viables.

Et retrouvez bb, enquête “Dans une jungle des baskets ‘vertes’” dans  le numéro 33 de la revue WE DEMAIN , décliné en kiosque et  au sein de notre boutique sur internet .  

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes