fbpx

La plupart des voyageurs d’affaires sont éligibles pour l’AVE Canada


Les voyageurs d’affaires doivent également demander une AVE Canada, un visa de travail ou un permis de travail avant de se rendre au Canada. Dans cet article, vous découvrirez les activités que vous êtes autorisé à effectuer avec l’AVE Canada.

Activités autorisées avec l’AVE Canada

La plupart des gens ont l’impression qu’ils ont besoin d’un visa pour séjourner à l’étranger, mais cela ne s’applique pas à tous les pays. En fait, le Service canadien de l’immigration permet aux voyageurs européens, entre autres, de demander une AVE Canada, qui vous permet de vous rendre au Canada sans visa.
Une AVE peut être utilisé pour des vacances, des études, des transferts et également pour des voyages d’affaires de moins de six mois. Toutefois, il se peut que vous ne soyez pas employé par un employeur canadien. L’AVE vous permet de rendre visite à un partenaire commercial, d’assister à une réunion d’affaires ou de suivre un enseignement ou une formation.

Préparez-vous à un éventuel entretien aléatoire

Une fois accordée, l’AVE est liée au passeport. À votre arrivée au Canada, dans la plupart des cas, il vous suffit de présenter votre passeport. Cependant, il y a une chance que vous soyez repéré lors d’un contrôle aléatoire. Un fonctionnaire de l’Agence des services frontaliers du Canada vous posera des questions pour vérifier que vous répondez aux exigences générales de l’AVE Canada. Vous devez être en mesure de prouver que vous ne resterez pas dans le pays plus de six mois, que vous ne représentez pas un risque pour la sécurité et que vous avez une source de revenus à l’extérieur du Canada et des ressources financières suffisantes pour payer votre voyage, y compris le voyage de retour.
(https://unsplash.com/photos/XLm6-fPwK5Q)

En outre, l’AVE vérifie que vous êtes autorisé à effectuer les activités que vous avez l’intention d’effectuer. Il est sage de se préparer à l’avance à un tel contrôle. Cela peut se faire de différentes manières. Par exemple, vous pouvez demander à votre partenaire commercial (potentiel) de rédiger une lettre d’invitation comprenant des informations personnelles, mais aussi un lieu d’hébergement, les coordonnées de l’entreprise pour laquelle vous travaillez, de l’entreprise à laquelle vous rendez visite et la relation entre les deux. En outre, une déclaration de votre employeur peut être utile. Vous y indiquerez ce que vous comptez faire au Canada et dans quel but. Enfin, vous pouvez demander à votre partenaire commercial (potentiel) d’être joignable par téléphone à votre arrivée au Canada.

Demande d’une AVE Canada

Dans la plupart des cas, une AVE est suffisante pour un voyage d’affaires dont le séjour au Canada ne dépasse pas six mois et pour lequel aucun emploi ou mission de travail n’est effectué pour une organisation canadienne. Il n’est pas nécessaire de demander un visa ou un permis de travail. Les avantages de l’AVE sont qu’elle est moins chère, plus facile et plus rapide à demander qu’un visa traditionnel et que vous ne devez pas vous rendre à l’ambassade ou au consulat du Canada. L’AVE peut être demandée en ligne à l’aide du formulaire de demande en ligne. Remplir le formulaire ne prend souvent pas plus de dix minutes.

Veuillez noter qu’en plus des exigences en matière de visa pour les voyageurs d’affaires, vous devez également satisfaire aux exigences générales de l’AVE Canada. Étant donné que l’AVE Canada est liée au passeport, il existe des exigences relatives à ce dernier. Par exemple, le passeport doit bien sûr être valide pendant le séjour. S’il ne l’est pas, vous devrez demander un nouveau passeport avant de pouvoir demander une AVE au Canada. Le même passeport que celui qui a été utilisé pour demander le visa doit ensuite être utilisé pour le voyage.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :