fbpx

La plus grande base de l’OTAN en Afghanistan va être désertée



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Exclamation de joie à destination des talibans, page laquelle se tourne afin de l’armée américaine. «  Tous les stratégiques américains et de l’OTAN ont quitté, vendredi 2  juillet, cette base aérienne proposent un Bagram, la plus large d’Afghanistan, qui fut restituée à l’armée afghane. Les talibans se sont  «  réjouis  »  de ce départ des section étrangères de ces pièces de plomberie situées à 50  km au continent de Kaboul laquelle ont été le charnière des opérations nord-américaines tout au long de la guerre déclenchée en  2001. C’est de là qu’étaient effectuées les vauriennes aériennes contre ces talibans et à elles alliés d’Al-Qaida & qu’était organisé ce réapprovisionnement des soldats   » a raconté l’Agence France presse.

Pour le porte-parole des talibans, c’est un grand journée que de voir la base qui allongeait les forces nord-américaines et leurs confondus depuis 20 étape fermer ses portes :   «  Nous considérons caci retrait comme notre étape positive. Ces Afghans peuvent se rapprocher de la stabilité et de la félicité avec le retrait complet des forces horsaines.   »

D’ici un 11 septembre, congé des attentats laquelle avaient motivés l’intervention américaine en Afghanistan, toutes les troupes un ensemble de Etats-Unis et de l’OTAN devraient avoir quitté le pays. «  Les talibans ont quant à eux chaque jour multiplié leurs offensives depuis que ceci retrait final peut débuté en mai, s’emparant de dizaines de districts ruraux, pendant que les vigueurs de sécurité afghanes consolidaient leurs endroit dans les grandes destinations.   La capacité proposent un l’armée afghane dans conserver le self-contrôle de l’aérodrome dans Bagram pourrait se présenter comme une des dots pour préserver cette sécurité aux extérieurs de Kaboul mais aussi pour maintenir cette pression sur les insurgés. Les habitants pour obtenir Bagram, pour à eux part, s’attendent afin que la situation sécuritaire se dégrade postérieurement au départ des section étrangères.   Joe Biden a à cet égard souligné vendredi que le pouvoir afghan devait désormais  «  être acclimaterai lui-même  »  proposent un protéger en particulier cette capitale.   Selon un ensemble de informations de urge, le Pentagone va néanmoins maintenir a peu près six cents soldats en Afghanistan afin de garder la large ambassade des Etats-Unis à Kaboul   » perdure l’AFP. Des situations qui rendent comment faire de la double décennie une véritable avancée.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article