La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

La pré-qualification téléphonique des candidats : pourquoi et comment faire ?

format int

Actuellement en plein recrutement d’un nouveau collaborateur, vous avez posté il y a quelques jours une offre d’emploi sur les différents Jobboards et commencez à réceptionner les candidatures.

Débutent alors le tri des CV et la première prise de contact avec les postulants pour planifier un entretien.

La pré-qualification téléphonique s’est démocratisée ces dernières années chez un grand nombre de professionnels du recrutement. C’est une étape importante sur laquelle je vous propose de faire un point.

Sommaire de l’article:

L’enjeu autour de la pré-qualification téléphonique

L’objectif est d’échanger rapidement avec le candidat afin de valider quelques points essentiels à la poursuite du processus de recrutement. Cela vous permettra de convier en entretien les personnes correspondant réellement aux attentes pour le poste.

La durée de l’échange

L’échange dure généralement 10 / 15 minutes. Il ne sert pas à faire un point sur le parcours ou les motivations, mais simplement à vérifier quelques éléments clé et ainsi, voir si l’on souhaite inviter le candidat à un premier entretien physique.

Préparer votre pré-qualification téléphonique

Plutôt que de vous précipiter sur votre téléphone, le premier conseil serait, en amont, de préparer l’échange. Relisez la fiche de poste afin de pouvoir faire un point sur le besoin.

Avant chaque appel, relisez également le CV du candidat que vous allez contacter afin de vous imprégner de son parcours.

Préparer de quoi prendre des notes, qui pourront vous être utiles, notamment en cas d’invitation à un premier entretien physique.

À lire également :

Arrive le moment de passer votre appel

Commencez par vérifier avec le candidat que ce dernier soit disponible pour échanger avec vous. S’il est au volant de sa voiture ou à la caisse du supermarché, la discussion ne sera peut-être pas aussi qualitative que vous le souhaitiez.

Dans ce cas, mieux vaut demander à la personne le meilleur moment pour la recontacter et pouvoir s’entretenir sereinement avec elle.

La pré-qualification téléphonique n’a pas pour ambition d’évaluer les compétences du candidat pour le poste. Elle a simplement vocation à vérifier que les voyants sont au vert pour continuer d’avancer ensemble vers une potentielle collaboration.

Chaque personne et chaque structure étant différente, il n’y a pas de trame unique à suivre. Cependant certains axes vous permettront de structurer votre propos ainsi que les informations qu’il vous ait important de recueillir.

Advertisements
popup webinar salon srh 600x400 1

À lire également :

Les informations intéressantes à recueillir lors d’une pré-qualification téléphonique

Partant de ce postulat, un certain nombre de points de vigilance peuvent néanmoins être identifiés et posent ainsi les bases de l’échange.

L’intérêt du candidat pour le poste

Les candidats postulent généralement dans plusieurs structures simultanément. Afin de rentabiliser votre temps, le premier point à vérifier est que le candidat est toujours intéressé par le poste et à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle.

N’hésitez pas à demander au candidat s’il identifie clairement le secteur d’activité de la société ainsi que les missions principales attendues sur le poste en question.

Exemple :

  • Êtes-vous toujours à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle ?
  • Êtes-vous toujours à l’écoute du marché ?
  • Des informations que vous avez, le poste que nous proposons correspond-il toujours à vos recherches ?

La disponibilité du candidat

En fonction de votre besoin et de la situation actuelle du candidat, ce point peut vous permettre d’identifier s’il est pertinent d’aller plus loin dans le processus de recrutement.

En effet, si votre besoin pour le poste est urgent et que le candidat entendu en entretien téléphonique a un préavis de trois mois, la candidature ne semblera peut-être plus aussi pertinente qu’à la première lecture du CV.

Au contraire, si votre besoin n’est pas urgent ou peut être différé, cela peut vous permettre d’imaginer la procédure d’intégration à adopter.

Exemple :

  • Sous quel délai seriez-vous disponible pour une prise de poste effective ?
  • Êtes-vous actuellement en poste ? Si oui, quelle est la durée de votre préavis ?
  • Sous quel délai seriez-vous en mesure de rejoindre nos équipes ?

Les prétentions salariales du candidat

Sans entrer en négociation sur le montant de rémunération en cas d’embauche, l’important est de vérifier que les prétentions salariales du candidat correspondent à la fourchette de salaire que vous pouvez débloquer pour le poste.

Au contraire, si les prétentions salariales du candidat sont bien au-dessus de ce qu’il vous est possible de proposer, cette simple question va vous permettre de savoir que, bien que le profil soit pertinent, le fait d’aller plus loin dans le processus de recrutement ne le sera peut-être pas, car vous ne serez pas en mesure de lui faire une proposition à la hauteur de ses attentes.

Exemple :

  • Quelles sont vos prétentions salariales ?
  • Quelles sont vos attentes en matière de rémunération ?

L’avancement du candidat dans sa recherche d’emploi

recherche-emploi-candidats-candidatures-multiples-réponse-annonces

Ce point va vous permettre d’avoir une vision du délai dont vous disposez pour mener à bien vos pré-qualifications ainsi que des indications sur le tempérament de votre interlocuteur.

Elle renseigne sur l’implication du candidat dans sa recherche d’emploi. S’il est proactif, il sera probablement en attente de retour d’autres sociétés. Au contraire, si sa recherche d’emploi a débuté récemment, sa disponibilité sera peut-être plus importante.

De plus, cela va vous donner indirectement une idée du délai dont vous disposez pour recevoir le candidat en entretien et, potentiellement, lui faire une proposition.

En effet, si le candidat a déjà réalisé plusieurs entretiens ou est en attente de retour, il sera judicieux d’embrayer rapidement sur la suite du processus de recrutement.

Exemple :

  • Comment se déroule votre recherche d’emploi ?
  • Êtes-vous en attente de retour suite à des échanges pour un autre poste ?
  • Avez-vous réalisé des entretiens pour d’autres postes récemment ?

Inviter le candidat pour un premier entretien physique

Enfin, si tous les voyants sont au vert suite à l’échange que vous venez d’avoir, vous pouvez demander au candidat ses disponibilités et pourquoi pas, convenir directement d’une date pour l’entretien physique.

Cela rassurera le candidat sur la pertinence de sa candidature et l’intérêt que vous apportez à son profil. D’autre part, cela vous permettra aussi de gagner du temps et d’avancer concrètement sur le recrutement pour ce poste.

Exemple :

  • Quand seriez-vous disponible pour planifier un entretien ?
  • Quelles sont vos disponibilités dans la semaine à venir pour un éventuel entretien ?
  • Avez-vous des contraintes à prendre en compte pour la planification d’un premier entretien ?

Vous voici maintenant avec toutes les clés en main pour réaliser des entretiens de pré-qualifications de façon efficaces. À vous d’adapter cette proposition en fonction de vos besoins et de vos problématiques.

Bon recrutement !

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :