fbpx

La restauration de la couche d'ozone a permis de limiter le réchauffement climatique

Signé en 1987, le protocole de Montréal visait à supprimer progressivement les chorofulorocarbures (CFC), des gaz utilisés dans la réfrigération et les aérosols. Selon une étude publiée dans Nature le 18 août, sa mise en oeuvre a évité un réchauff…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :