fbpx

La revanche du vélo cargo électrique : bien plus rapide et plus propre que la camionnette en ville

https://www.novethic.fr/fileadmin/iStock-1155038631.jpg

Publié le 12 août 2021

ENVIRONNEMENT

Une étude britannique a démontré qu’en ville, les livreurs en vélo cargo électrique sont 60 % plus rapide, émettent 90 % de CO2 en moins que les livreurs en camionnette diesel, et permettent de réduire la pollution de l’air. Alors que les livraisons à domicile augmentent depuis la pandémie de Covid-19, les vélos cargos ont le vent en poupe. 

Maillot jaune pour le vélo cargo électrique. Une étude réalisée dans le centre de Londres est sans appel : en ville, ils livrent 60 % plus vite que les camionnettes carburant au diesel. Publiés début août par le centre de recherche Active Travel Academy de l’Université de WestMinster, les travaux révèlent qu’un livreur en vélo à une vitesse moyenne plus élevée et livre dix colis par heure, contre six pour son homologue en fourgonnette. Le secret ? Une capacité à pouvoir se faufiler dans les bouchons et à se garer plus aisément grâce à leur petit gabarit.

Plus attendu, le vélo cargo électrique est aussi plus respectueux de l’environnement. Les chercheurs ont estimé que son empreinte carbone au cours des livraisons est 90 % inférieure à celle des camionnettes diesel. L’utilisation des vélos cargos à grande échelle pourrait également participer à la lutte contre la pollution de l’air dans les villes.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont suivi à la trace les vélos cargos de l’entreprise Pedal Me, qui se déplacent dans un rayon de 15 kilomètres autour du centre de Londres. Les auteurs de l’étude ont ensuite comparé les livraisons effectuées sur cent jours -choisis au hasard au fil des saisons – avec les itinéraires qu’auraient empruntés les fourgonnettes. Sur cette période, l’entreprise Pedal Me aurait permis d’éviter près de 4 tonnes d’émissions de CO2.

Un potentiel important en Europe

La livraison à domicile a connu une augmentation de 8,5% en 2020 suite à la pandémie de Covid-19. “Cette tendance devrait se poursuivre. Nous devons de toute urgence freiner et réévaluer la manière dont les marchandises circulent dans nos villes. Les vélos sont une solution “, a confié au quotidien britannique The Guardian Hirra Khan Adeogun, membre de l’ONG Possible, qui a commandé l’étude.

Le phénomène commence à gagner l’Europe. “Avec les 100 000 vélos cargo mis en circulation en Europe entre 2018 et 2020, il est estimé que chaque mois, l’équivalent de CO2 d’un vol aller-retour Paris-New York pour 24 000 personnes est économisé”, soulignent les chercheurs. Et les perspectives sont là : “des études antérieures ont estimé qu’un peu plus de la moitié de toute la logistique de fret motorisé dans les zones urbaines pourrait être réalisée en vélo cargo“.  

Le gouvernement français entend prendre les devants. La loi Climat et résilience, votée fin juillet, a acté l’ouverture de la prime à la conversion à l’achat d’un vélo-cargo à assistance électrique, en échange de la mise au rebut d’une voiture ou camionnette polluante. Mais la tendance semble déjà en bonne voie. Selon l’Union des entreprises de la filière du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité active, la vente de vélos-cargo électrique en France a augmenté de 354 % en 2020 pour atteindre 11 000 unités. 

Pauline Fricot, @PaulineFricot

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :