fbpx

L’alternance a la cote auprès des TPE-PME

Le réseau des CCI a contacté, cet été, quelque 21 300 entreprises pour les sensibiliser à l’ensemble des dispositifs d’insertion professionnelle des jeunes : apprentissage, contrat de professionnalisation, volontariat territorial en entreprise (VTE), volontariat international en entreprise (VIE), emploi accompagné handicap, contrat initiative emploi (CIE jeunes), etc.

Résultat ? 78 % d’entre elles se sont montrées intéressées par au moins une aide ou un dispositif national. Plus de la moitié (56 %) sont des TPE de moins de 10 salariés, 33 % ont entre 10 et 49 salariés.

Premiers secteurs tentés : le commerce et la réparation d’automobiles et de motocycles (29 %), devant l’industrie manufacturière (15 %), l’hébergement et la restauration (11 %), les activités spécialisées, scientifiques et techniques (10 %) et la construction (8 %). Et ce sont les dispositifs d’aide relatifs à l’alternance (apprentissage et contrats pro), qui ont recueilli le plus de suffrages.

48 % des répondants intéressés par les dispositifs d’insertion ont d’ailleurs déjà recruté un jeune en formation au cours des cinq dernières années. Ils sont autant (49 %) à envisager de le faire.

Les entreprises qui projettent de recruter un jeune dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans les prochains mois exercent essentiellement dans les secteurs d’activité précédemment cités : commerce et réparation auto/moto (28 %), industrie manufacturière (17 %) et hébergement-restauration (13 %).

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article