fbpx

L'approche technologique du Sedif pour la qualité de l'eau potable divise

Le Syndicat des eaux d’Île-de-France compte équiper quatre usines d’eau potable du procédé d’osmose inverse basse pression en commençant par celle d’Arvigny. Les oppositions au projet sont toutefois fortes. Le préfet doit arbitrer d’ici la fin de …

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :