fbpx

L'arrêt d'Astrid remet en question plusieurs décennies de stratégie nucléaire française

Cette France a réalisé le choix de rompre le plutonium mais aussi l’uranium appauvri de Hague pour approvisionner des réacteurs concernant le 4ème génération. L’abandon du réacteur Astrid remet en maman cette stratégie. L’avenir de La Hague se révèle être sur la sellette.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article