fbpx

Laurent Pietraszewski : “Il y a beaucoup de travail de back-office”

Laurent Pietraszewski, serpentaire d’État en charge un ensemble de retraites et de retrouver un bonne condition physique au travail, participait ce jeudi 14 octobre 2021 dans une matinée d’échanges auprès des suites de réforme de la vitalité au travail, organisée par Présanse . En marge de son solution à cet changement de l’association représentant les services relatives au santé au service interentreprises, nous avons pu l’interroger.

Laurent Pietraszewski: J’ai une équipe qui gibbosité sur tous ces contenu. Par ailleurs, je vous en votre for intérieur le dis distinctement, j’ai des priorités politiques. La 1ère, c’est le maintien en emploi. Divers services de vitalité au travail me disent qu’ils disposent de déjà une acclimatées de prévention de désinsertion professionnelle (PDP). C’est vrai, ceci existe. Demain, ceci existera dans les services. Que nous sois salarié avec une petite discothèque en Ariège ou bien chez Toyota dans Onnaing, si j’ai un problème au sein de santé, j’aurai la faculté d’un soutien afin de qu’on me maintienne dans l’emploi, voire qu’on me réoriente. Ce sont les premiers statuts que je me suis engagé dans faire passer, d’ici la fin concernant le l’année.

Quels sont ces points en réflexion, sur ce sujet?

Laurent Pietraszewski: L’objectif est de généraliser les cellules pour obtenir PDP. Il faut préciser la méthode avec laquelle elles s’organisent, laquelle vient, qui pas vient pas. Personnes veut donner le cadre, mais personnes ne va point dire qu’il se révèle être obligatoire, par exemple, d’avoir quelqu’un de Accablasse Emploi. La acclimatées, à chaque fois qu’elle se révèle être activée, devra être capable de répondre à la situation concernant le celui ou celle-ci qui fait l’objet de la réunion. Avec certains cas, celui-ci va falloir trouver une réorientation efficace externe, et par conséquent vous avez intérêt devant vous attacher les prestations de gens dont c’est le boulot. Avec d’autres cas, cela sera un fixation de poste, ou bien un changement touchant à poste interne dans l’entreprise, ou encore autre part. Notre rôle se révèle être de dire quel est le herbages des possibles, et garder les objets ouvertes.

Quid des divers textes réglementaires?

Laurent Pietraszewski: Il y a 46 divers domaines réglementaires, dans traiter d’ici bout mars. Je pas vais pas les passer en annonce. Mon idée, c’est comment être efficace. Une loi vitalité au travail, cela a de l’intérêt pour les salariés. Nous veux que ceci ait un impact au sein de la vraie vie des gens. Ainsi la visite pour obtenir mi-carrière, le connectez vous de liaison, se trouvent être aussi prioritaires. Nous veux que le soit mis en place valeur fin mars 2022.

Site sur lequel en est un texte officiel sur le CNPST (comité national de prévention et de santé le travail) et ces CRPST, au niveau régional?

Laurent Pietraszewski: Les amoureux sociaux sont très mobilisés sur la façon pour lesquels vous trouverez le CNPST mais aussi les CRPST iront fonctionner. La démocratie sociétale a fait ce boulot, avec l’ANI, donc ils vous disent «  personnes veut rester ces acteurs de chaque ça  ». C’est normal. La loi donne au CNPST les moyens d’écrire la proposition socle des SPSTI, notamment. Donc cela m’intéresse, c’est relatives au sortir assez rapidement ce décret, au sein des semaines qui viennent, afin qu’ils se mettent au service dans le cadre qui à eux a été donné avec sa loi – ils y sont si vous ne pouvez attendre, en vérité, néanmoins en off.

Les amoureux sociaux ne se trouvent être pas satisfaits pour obtenir l’avant-projet qui à elles a été soumis, pour ne citer que cela sur le type un ensemble de organisations qui siègeront, interprofessionnelles ou multiprofessionnelles…

Laurent Pietraszewski: Je pense se trouver être, le plus souvent possible, avec l’esprit de le que le législateur a voulu arrêter. Dans la loi, ce dernier a été décidé sommaire ce serait relatives au l’interpro. Mon recours, en tant que pouvoir gouvernement, est de la réaliser appliquer. Cela pas veut pas déclarer qu’il faut chaque fermer à tous, mais si une loi indique succinct doit siéger la certaine catégorie touchant à représentants des travailleurs et des employeurs, c’est ainsi que ceci doit fonctionner.

Comment s’organise, concrètement, la concertation avec les partenaires sociétaux?

Laurent Pietraszewski: Mon commodités travaille régulièrement grâce à les partenaires sociétaux. Je n’invite pas suffisant le monde rue dans Grenelle pour tout décret. Il y a de nombreux travail de back-office, les cabinets ministériels et les spécialistes des partenaires sociétaux se parlent beaucoup. Et à lontemps, je prends mes responsabilités.

Laurent Pietraszewski: J’ai récemment fait la très belle réunion avec Pierre Ramain [le DGT, directeur général du travail, ndlr] et les équipes sur le HÉ 4, notamment au seins des priorités que nous veux que l’on puisse percevoir. Vous aurons l’occasion d’en reparler quand cela sortira. Le HÉ est aussi la meilleure occasion de insérer les partenaires sociétaux dans la boucle. J’ai un avis, c’est ma mission: nous veux qu’il y ait des objets qui soient véritablement «  portées  », disons-le ainsi, au sein du PST.

Avez-vous un exemple?

Laurent Pietraszewski: Par exemple, il me semble que l’on a une lecture territoriale de l’accidentologie. Avec certains territoires ou bien bassins d’emploi, personnes voit des tarifs de fréquence et gravité pour divers accidents. Cela va permettre des initiative ciblées. C’est la des priorités uniquement le gouvernement crois indispensable de redistribuer avec les partenaires sociétaux.

& concernant le risque chimique?

Laurent Pietraszewski: Dans la loi du 2 août, on a la disposition importante concernant le suivi de l’exposition au téléphone risque chimique par le DUERP (document unique de prévention des risques professionnels). Cela correspond dans ceci que le bilan Frimat nous proposait . Il y a pour les autres recommandations dans le rapport … et incontestées sont encore de discussion. Je pas vous répondrai point là, précisément, toutefois c’est un sujet laquelle mérite d’être instruit et d’obtenir la réponse. On ira avancer sur ce sujet, nous fais dans l’ordre. Nous avons parlé de PST 4, éventuellement y aura-t-il un ensemble de éléments dedans, vous aurons l’occasion d’en reparler.

Souhaitez-vous davantage encadrer le télétravail?

Laurent Pietraszewski: Je défends ce dialogue social pour obtenir proximité. Je viens d’une entreprise [Laurent Pietraszewski était DRH chez Auchan, ndlr] où il y a eu, il y a longtemps, la charte, puis le accord sur le télétravail. L’ANI sur le télétravail donne le cadre qui doit donner à tout le monde proposent un s’exprimer. Cela souhaite dire qu’il est nécessaire de mettre ça à propos de la table dans l’entreprise. J’appelle de mes vœux les représentants des employeurs dans s’en emparer. & les représentant un ensemble de salariés à réaliser de même.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article