fbpx

Le Centre national d’études spatiales (CNES) fait le point sur sa recherche


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

En chef d’orchestre de programme proposent un recherches le Épicentre national d’études spatiales (CNES) opte concernant le financement de plans de formation en de recherches transportés par des entreprises ou bien organisations externes. La stratégie fine qui donne la possibilité de faire progresser ces solutions spécifiquement un minimum des lanceurs. «  Mercredi 19 mai dernier, start-ups, AUTO-ENTREPRENEUR, associations, laboratoires & grands groupes industriels disposent de présenté leurs offre d’innovation sur le sujet « la réutilisation de l’étage au dessus pour les futurs promoteurs Européens », en face une audience avec des experts originels du tissu spatial, partenaires, tutelles, industriels,…. Au total, 750 000 euros concernant le contrats du CNES ont été remportés des dix lauréats, tout à chacun ayant 50. 000 ou 100. 000 euros, pour réaliser avancer sa alternative. Ce pitch day a de nouvel permis à des figurants n’ayant encore pas travaillé avec le CNES de recevoir un contrat   » explicite le communiqué de centra spatial.  

 

Grace à un bon trésorerie pour subventionner cependant qui ne se situerait pas suffisant afin de porter en intéroceptif des programmes diversifiés, le CNES coopta une voie entremise. Et d’autant mieux pertinente qu’elle donne de quoi valoriser les meilleurs plans européens en fonction des descriptifs déposés et talents des structures lequel candidatent pour des refinancements. «  Très du succès de 2020, deux Challenges R& D Lanceurs se trouvent être proposés par la Directorat des Lanceurs de CNES en 2021: celui-ci, sur le sujet de la réutilisation du l’étage supérieur un ensemble de lanceurs, et ce prochain, à venir à partir du 1er juin, à propos de la thématique ruptures technologiques et concepts gagés, toujours pour les promoteurs. Ces challenges se trouvent être destinés à faciliter l’accès à des financements avec passion des systèmes pour obtenir lancement et dans soutenir l’écosystème spatial   » appuie le texte.

 

Un succès souligné grace au directeur du havre de paix Lanceurs, Jean-Marc Astorg : «  Nous remercie très vraiment les sociétés pour la tant que leur travail et leurs propositions innovantes. Cette année encore, un CNES a joint ses objectifs afin de ce qui est de vitesse dans la association et la passation un ensemble de contrats, et l’ouverture vers de récents acteurs.   »

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article