fbpx

Le cloud computing au service de la transformation et de la réinvention


2020 a été l’année du cloud, poussée notamment par la pandémie de Covid-19 et le passage au travail à distance. L’adoption au cloud a explosé au cours des 12 derniers mois, les entreprises cherchant à numériser rapidement et à soutenir les personnes travaillant à distance. Selon l’Insee, environ la moitié (49 %) de la population française active a travaillé à distance pendant le confinement, une adaptation largement soutenue par le cloud. Et cette tendance continuera. C’est l’opportunité pour les entreprises de toutes tailles, y compris les startups, d’utiliser les avantages du cloud pour s’adapter aux défis posés par la Covid-19.

Le cloud pour s’adapter, se transformer et se réinventer

La pandémie a bouleversé nos quotidiens et toutes les organisations ont dû s’adapter aux défis qu’elle a soulevés. Pour les startups, l’un des principaux facteurs de réussite réside dans l’adaptabilité du cloud, une qualité devenue si fondamentale qu’elle a abouti à la création du terme « pivot », ce qui signifie un changement rapide, et parfois inattendu, de direction ou de modèle commercial qui aide une startup à croître.

Certaines start-ups ont su faire pivoter leurs activités avec succès en réponse à la crise sanitaire, et d’autres y ont fait face comme LIVI, fournisseur de soins de santé numérique, qui a pu s’appuyer sur Amazon Web Services (AWS) pour aider les professionnels de santé et leurs patients à mener des téléconsultations pendant la pandémie de façon sécurisée, gratuite, fiable et évolutive.

Cette année, nous avons vu des entreprises de toutes tailles développer rapidement des plans concrets pour adopter le cloud, après des années à l’envisager sans nécessairement prendre les mesures pour opérer ce changement. Cette évolution de comportement reflète le rôle central que joue le cloud pour permettre aux entreprises de se transformer rapidement et efficacement tout en apportant de nouveaux services et solutions – et donc de s’adapter quelle que soit la situation. Souvent, ces adaptations réinventent l’organisation, transformant complètement ses fonctionnements ; le passage capital de Netflix à la livraison de DVD par correspondance, jusqu’à la diffusion de contenu depuis sa plateforme de vidéos à la demande en est un exemple édifiant. Lorsque nous examinons les entreprises qui perdurent avec succès au fil du temps, leur point commun est cette capacité à se réinventer si nécessaire. Il ne s’agit pas d’une réinvention de dernière minute, c’est un processus qui découle de la culture de l’entreprise : faire de l’obsession client une priorité, avoir des équipes dirigeantes qui mènent le changement, et s’entourer des meilleurs talents.

Néanmoins, la réinvention s’appuie aussi sur la technologie et consiste souvent à lancer de nouveaux services et produits. Savoir quelle technologie utiliser et la déployer efficacement joue un rôle clé dans l’accomplissement de ces changements. En effet, le cloud permet aux développeurs de déployer un large éventail d’outils et de capacités tout en imaginant une nouvelle voie à suivre.

Adopter le cloud de façon fluide, efficace et sécurisée

En fonction de la taille de l’organisation, un certain nombre d’étapes peuvent contribuer à garantir une transition fluide et efficace vers le cloud. L’un des aspects sous-jacents à l’adoption du cloud est d’avoir un personnel bien équipé et bien formé. Cependant, il est plus difficile pour les petites entreprises et les startups de consacrer du temps à former du personnel ; c’est pourquoi embaucher des personnes expérimentées est le meilleur moyen d’assurer une bonne transition vers le cloud.

Pour les grandes entreprises, qui ont souvent des équipes produit et informatique bien développées, ainsi que des centaines voire des milliers d’employés, remplacer ou réembaucher des talents n’est pas une option. La formation devient alors une condition préalable cruciale pour la migration vers le cloud. Par exemple, lorsque nous travaillons avec ce type d’entreprises, nous commençons par développer un « AWS Cloud Enablement Engine ». Il s’agit d’une unité commerciale dédiée au sein de l’organisation qui aide à faire les changements nécessaires pour tirer le meilleur parti du cloud. Cela peut aller de la mise en place de cadres de gouvernance, pour s’assurer de répondre aux obligations réglementaires d’une organisation, en passant par le développement de programmes de formation et de certification pour améliorer les compétences de tous les employés sur les technologies AWS.

Ensuite, travailler avec des partenaires spécialisés peut avoir un impact positif sur l’expérience globale de la migration vers le cloud. Les entreprises doivent rechercher des partenaires avec une riche expertise et une solide expérience dans la réalisation de projets similaires. Enfin, il est important de mettre en place les premières bases de l’adoption du cloud. Cela comprend l’intégration de systèmes de gestion d’identité et la mise en œuvre de politiques, de processus, et de protocoles de sécurité.

Et demain ?

Nous n’en sommes qu’au début du voyage. Alors que de plus en plus d’organisations commencent à réaliser les bénéfices apportés par le cloud, nous pouvons nous attendre à une adoption et à une utilisation considérable du cloud au cours des prochaines années. Selon Gartner, le cloud public devrait représenter 14,2 % du marché mondial des dépenses informatiques des entreprises en 2024, contre 9,1 % cette année.

Cependant, à l’avenir, le cloud coexistera assez souvent avec l’infrastructure informatique existante dans une variété de modèles de cloud hybride, et dans d’autres cas, les applications ou les charges de travail migrées se verront migrées directement depuis les infrastructures sur site vers le cloud. Ces approches accélèrent l’innovation et la croissance, tout en répondant au mieux aux besoin de chaque entreprise.

Néanmoins, pour que cette adoption soit réussie, investir dans les compétences technologiques deviendra impératif. Chez AWS, nous avons pris l’initiative d’aider 29 millions de personnes dans le monde à développer leurs compétences technologiques d’ici 2025, grâce à une formation gratuite. Nous proposons déjà une variété de programmes de formation : AWS Educate fournit gratuitement aux étudiants et aux enseignants des ressources d’apprentissage en ligne sur le cloud et le programme AWS re/Start, une formation à temps plein qui prépare les personnes sans emploi ou sous-représentées à des carrières dans le cloud.

L’adoption du cloud en est encore à ses débuts. Les nouveaux systèmes passeront par défaut dans le cloud pour rapidement se développer. Cela signifie qu’avec le temps, le cloud deviendra indispensable pour les organisations qui souhaitent créer des applications et exécuter leurs technologies rapidement, de manière transparente et en toute sécurité, et alors son importance ne fera qu’augmenter.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes