fbpx

Le lait “C'est qui le patron” devient le plus vendu en France, une première pour un produit équitable

https://www.novethic.fr/fileadmin/Cestquilepatron.png

Publié le 13 décembre 2021

La marque des consommateurs “C’est qui le patron”, qui rémunère au prix juste les producteurs pour leur dégager un revenu décent, poursuit son irrésistible ascension. Sa brique de lait vendue en pack de six devient la première référence de sa catégorie. Un plafond qu’aucun produit équitable n’avait réussi à franchir jusqu’ici.

C’est un signe que le monde change. “Pour la première fois dans l’histoire du monde agroalimentaire, un produit équitable devient le produit le plus vendu de sa catégorie”, explique C’est qui le patron. Depuis 2016, la marque connaît en effet un succès sans faille. Sans publicité, sans commerciaux, elle a réussi à conquérir les consommateurs avec un modèle remettant en cause le concept du “prix le plus bas“, établi par la grande distribution. Ici, le prix est construit à partir du coût des producteurs, en leur permettant de vivre dignement. La bouteille de lait est ainsi vendue quelques centimes de plus que ses concurrents, permettant de dégager de meilleurs revenus pour les éleveurs éleveurs alors que le monde agricole traverse une crise exceptionnelle. 

Preuve de cette réussite, selon les derniers chiffres de Nielsen, le pack de six litres de lait demi-écrémé C’est qui le patron est devenu le premier de sa catégorie en termes de valeur en hypers et supermarchés, devant Lactel et Candia. Ce classement, qui ne prend pas en compte les marques de distributeurs ainsi que les promotions, marque tout de même un “symbole”, selon Nicolas Chabanne. “C’est incroyable et porteur d’espoir pour les producteurs“, réagit le fondateur de C’est qui le patron qui a lancé un appel aux magasins qui ne distribuaient pas encore les produits de sa marque.

Une attente des consommateurs

“La marge de progression pour le soutien aux producteurs reste encore très importante quand on sait que ces chiffres records sont obtenus pour un produit présent seulement dans 59 % de magasins“, note ainsi la marque des consommateurs. Depuis son lancement, C’est qui le patron a vendu près de 314 millions de produits et soutient plus de 3 000 producteurs. La marque a commencé par la brique de lait, puis les œufs, les fraises, les pizzas, le beurre… elle couvre maintenant près d’une trentaine de produits de grande consommation.

L’ascension de cette marque répond aux attentes des consommateurs. Selon le dernier baromètre de Max Havelaar, la première motivation des Français pour acheter responsable est de permettre une juste rémunération des producteurs. “Si la pandémie a beaucoup mobilisé la conscience des consommateurs en faveur des producteurs et de la planète, on pouvait craindre que la précarité économique liée au Covid-19 ne vienne freiner les achats responsables. Nous voyons que ce n’est pas le cas et que les habitudes transformatrices des Français s’ancrent dans la durée”, analyse Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar France.

Marina Fabre Soundron @fabre_marina 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article