fbpx

Le Nobel de médecine pour des travaux sur le toucher et la chaleur



Creative Commons, ¨Pixabay

Creative Commons – ¨Pixabay

La parenthèse sans Covid pour un Nobel de médecine d’un autre registre. Concernant le 120 ème   foire de ce classieux prix, David Julius et Ardem Patapoutian ont été récompensés grace au premier prix décerné lundi 4 octobre. «  Leurs  «  découvertes révolutionnaires  »  ont  «  permis de voir comment la en rut, le froid ainsi la force mécanique sont à l’origine un ensemble de impulsions nerveuses anciens qui se charge de nous permettent de percevoir et nous adapter – monde  »,   a commenté un jury Nobel dans Stockholm. David Julius, 65  ans, maître à l’université pour obtenir Californie à Los Angeles (UCLA), connaît utilisé la capsaïcine, un composant capital du piment laquelle provoque une sensation de brûlure, afin de identifier un détecteur dans les terminaisons nerveuses de la peau laquelle réagit à la rut. Ardem Patapoutian, 54  ans, professeur dans l’institut de recherche Scripps en Californie, connaît, lui, utilisé un ensemble de cellules sensibles de pression pour voir une nouvelle solidité de capteurs lequel répondent aux stimuli mécaniques dans la peau et les organes internes   » rapporte  Le Monde,   s’appuyant sur les communications officielles de l’Académie Nobel .

D’après un jury, les services de ces deux scrutateurs américains sont notre véritable avancée en l’étude des signifiance. «  Deux  tandems étaient vus comme favoris : d’une part la Magyare Katalin Kariko mais aussi l’Américain Drew Weissman, pionniers des vaccins à ARN messager et professeurs dans l’université de Pennsylvanie. D’autre part, l’Américain Max Cooper, mais aussi l’Australien d’origine française Jacques Miller pour cultiver sa découvert que un ensemble de globules blancs nécessairesutiles à l’immunité des hommes se divisaient de deux catégories, ces lymphocytes  B et  T, perçant donc le secret de thymus, dernier appareil humain dont personnes ignorait encore cette fonction précise au sein des années 1960   » précise  Le Monde .

L’an dernier si vous ne pouvez attendre, alors que ce Covid était avec toutes les têtes c’était une découverte d’un autre ordre laquelle avait été récompensés. Car même si dans environ 10 ans il s’agissait convenablement de virologues, ces trois lauréats accomplissaient les découvreurs proposent un l’hépatite C.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article