La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Le piège révolutionnaire et écologique anti-moustique de deux Français



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

88% de piqures éliminé dans un rayon proposent un trente à soixante mètres. C’est grace à cette statistique impressionnante que deux Internautes sont parvenus à vendre dans le monde entier leur piège anti-moustique. «  En 2014, Simon Lillamand et Participation Bellagambi créent Techno BAM (pour “Borne Anti-Moustiques”), qui se spécialise alors au sein de la conception d’une alternative de démoustication écoresponsable. Deux ans plus tard, ils réussissent à faire grandir un appareil relatives au piégeage qu’il baptise Qista.   Tuteurée par deux brevets, les moyens technologiques consiste à égailler du dioxyde proposent un carbone recyclé afin de imiter la souffle humaine, qui touche les moustiques femelles (les mâles pas piquent pas). – même moment, elle-même diffuse un leurre olfactif pour émuler l’odeur corporelle, ainsi de l’acide lactique. Le dispositif provoque la femelle moustique qui, une fois près, est aspirée avec une nasse comme par exemple elle ne a la possibilité sortir. Les moustiques mâles et plusieurs autres insectes, abeilles, papillons et autres coccinelles pas sont pas attirés par le piège mais aussi peuvent continuer à jouer à elles rôle dans leur lieu de vie   » explique  France Culture .

Lors un ensemble de essais en Camargue, le piège capture jusqu’à 7 800 moustiques par journée, ce qui a le effet direct à propos de la reproduction de ces neufs. «  Ce dernier ne s’agit pas exclusivement d’un piège toutefois d’un outil dans prévention anti-vectorielle. Une borne offre aussi un véritable procédé de monitoring dans les plus brefs délais grâce à des transducteurs géolocalisés qui critiquent le volume pour obtenir moustiques capturés mais aussi les niveaux d’infestations actuels et les individus à venir. Ces portées sont ensuite mulâtresses avec les évolutions atmosphériques et environnementales près immédiate de tout appareil. Les administrations compétentes, informées un ensemble de niveaux d’infestation ont la possibilité de suggérer alors quantifier ces populations de moustiques afin d’améliorer & d’anticiper leurs égarements pour prioriser ces actions à insérer en œuvre dans le but d’optimiser la capture   » ajoute la radiodiffusion.  

Les apparence ont convaincu environ 50 villes qui se sont équipés au sein de dizaines de bornes pour leur sol. En Afrique, un ensemble de essais se se trouvent être avérés aussi prometteurs et des 1ers marchés ont été remportés qui laissent espérer des fruits au sein de la lutte contre ces maladies infectieuses.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :