fbpx

Le plan de prévention. Un réel outil pour la sécurité des travailleurs

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/09/alotofpeople-AdobeStock.jpeg

Un salarié sur dix déclare avoir été victime d’au moins un accident du travail au cours de l’année, selon une étude de la Dares publiée en février 2019. La statistique monte à 16 % lorsqu’il s’agit d’ouvriers (contre 4 % de cadres supérieurs). En 2019, 733 personnes sont décédées à la suite d’un accident du travail. Or, selon l’INRS, en moyenne 15 % des victimes d’accidents mortels appartiennent à des entreprises extérieures (EE) effectuant des travaux dans des entreprises utilisatrices (EU). On comprend alors que la prévention des risques liés à la coactivité est primordiale.

Les risques d’interférence

Cette coactivité intervient dès qu’une entreprise utilisatrice fait appel à une ou plusieurs entreprises extérieures pour la réalisation de travaux ou de prestations de service.

C’est alors que des risques d’interférences entre les activités de ces différentes entreprises peuvent advenir. Il s’agit des risques apportés par l’EE et ceux transmis par l’EU. Ils doivent être identifiés et évalués et des mesures de prévention doivent être prises. Ceci pour protéger aussi bien les salariés de l’entreprise d’accueil que ceux des entreprises extérieures qui vont intervenir.

« Ces risques d’interférence…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article