La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Le Prix international des Grands Prix de la Finance Solidaire pour ECAM !

20211109 194912 1

Partagez cet article

La coopérative de producteurs de cacao ECAM, partenaire de la SIDI, remporte le prix International lors de la 12ème édition des Grands Prix de la Finance Solidaire organisée par FAIR-Finansol et le journal Le Monde. Une récompense hautement méritée pour cette coopérative ivoirienne exemplaire tant au niveau de son impact social qu’environnemental.

Assata Doumbia, productrice et présidente de la coopérative : « je suis très heureuse de recevoir ce prix pour notre coopérative. En Côte d’Ivoire, il est rare de trouver des coopératives avec une bonne gouvernance. Ce prix vient aussi couronner tout le travail qu’on a effectué au niveau de notre gouvernance. Aujourd’hui je suis très contente pour les producteurs et pour toute la communauté ! »

L’Entreprise Coopérative des Agriculteurs de Méagui (ECAM) a été créée en 2004 à l’initiative de 87 producteurs de cacao dont Assata Doumbia. Coopérative très dynamique, ECAM regroupe aujourd’hui 2466 cacaoculteurs, et,fait remarquable, 367 femmes. Le cacao étant traditionnellement une « affaire d’homme », ECAM incite en effet les planteurs à céder une partie de leurs parcelles à leurs épouses permettant à ces femmes de devenir à leur tour productrices membres de la coopérative et sécurisant ainsi leur situation.

La finance solidaire a joué un rôle crucial pour le développement d’ECAM qui a vu le nombre de ses membres plus que doubler depuis qu’elle y a accès. Ces financements, depuis 2017 à travers FEFISOL, le fonds d’investissement dont la SIDI est actionnaire fondateur, puis de la SIDI depuis 2020, lui ont d’abord permis de limiter les délais de paiement à ses producteurs. Et plus globalement de lui garantir une certaine autonomie vis-à-vis de ses acheteurs dont les préfinancements sont à la fois incertains et insuffisants en termes de durée comme de montant. « Aujourd’hui ce sont les banques qui viennent nous proposer leurs offres, sourit la présidente d’ECAM, mais nous préférons rester avec notre partenaire SIDI parce que seule la finance solidaire nous permet d’avoir, au-delà des financements, un accompagnement essentiel pour nous ».

Avec près de 7000 tonnes de production par an sur une superficie de plus de 12883 ha, ECAM fait aujourd’hui partie des coopératives ivoiriennes de cacao les plus reconnues. ECAM apporte une forte valeur ajoutée à ses membres découlant directement de sa vision sociale et environnementale : renforcer l’autonomie financière de ses membres et de leurs familles dans une logique de respect de l’environnement. La coopérative décide ainsi, en coopération avec ses membres, de la façon d’utiliser les primes liées aux certifications acquises, commerce équitable et UTZ/Rainforest : près de la moitié de ces primes sont reversées aux producteurs au prorata des volumes livrés. Le reste est utilisé pour des projets sociaux d’aide directe aux plus pauvres ou de services publics comme la construction d’écoles ou de pompes.

La question environnementale, cruciale dans la filière cacao, est centrale dans la démarche de la coopérative depuis 2016 déjà : distribution aux planteurs d’arbres d’ombrage dans une démarche agroécologique, géolocalisation des parcelles pour respecter les zones forestières protégées. En 2018, elle a démarré un programme de conversion en bio d’une partie de ses membres : 55 sont certifiés bio à ce jour, ce qui en fait l’une des 5 coopératives bio du pays. Une centaine de planteurs ont également entamé leur conversion.

La SIDI souhaite à ECAM encore de belles réussites et continuera son engagement à ses côtés pour le développement d’un cacao dans le respect des producteurs et de leur environnement.

Partagez cet article

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :