La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Le prix Nobel est-il toujours d’actualité ?


Parmi les différents prix Nobel, celui de la paix est très souvent critiqué. Son existence est-elle vraiment justifiée au côté des prix Nobel de l’économie, de la physique ou de la médecine ?

Le Nobel de la Paix ne laisse pas indifférent parce qu’il est là question de politique. En remettant chaque année ces prix, il s’inscrit néanmoins dans la continuité d’Alfred Nobel. Les membres du comité Nobel norvégien tiennent à exécuter son testament et d’accomplir sa volonté avec l’intelligence politique comme philosophique de notre temps. Alfred Nobel était un scientifique positiviste, il croyait aux inventions qui améliorent l’humanité et à ces hommes et femmes qui la font avancer. Le prix Nobel de la paix a donc encore un sens aujourd’hui.


Depuis sa création, le prix Nobel a-t-il évolué en termes de parité et subit-t-il toujours l’effet Matilda ?

C’est une vraie préoccupation qui nous rappelle notre entretien avec la première femme présidente d’Afrique Ellen Johnson Sirleaf. Le conseil de la Nobel Ellen Johnson Sirleaf pour les hommes “Les hommes doivent changer leur état d’esprit. Ils doivent apprécier et valoriser la contribution que les femmes apportent. À travers le monde, les femmes contribuent au développement et veillent à ce que les économies puissent évoluer plus rapidement. Les hommes doivent mettre de côté certaines de leurs pensées et actions archaïques. Nous devrions remettre en question la raison d’être de toutes les réunions ou sommets uniquement composés d’hommes. L’équité exige la participation de 50% de la population mondiale dans l’ensemble de la vie publique.”


Les prix Nobel sont-ils toujours utiles ?

Oui, résolument ! On ne devient pas Prix Nobel par hasard.  Nous retenons notamment deux femmes au courage extraordinaire. Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate récompensée en 2014, engagée pour les droits à l’éducation des femmes au Pakistan. Ce courage individuel a pour nous une valeur et une portée universelles. ” Nous devons garder à l’esprit que la remise du prix Nobel de la paix concerne une personne et une réalisation effectuée à un instant précis. Nous ne pouvons prédire le comportement futur des lauréats. Car oui, nous pouvons faire des erreurs ; le comité est constitué d’humains. ” nous a expliqué la présidente du comité de sélection du prix Nobel de la paix Berit Reiss-Andersen.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :