fbpx

Le tourisme médical : les raisons de son succès


Le tourisme médical consiste à se faire soigner dans un pays autre que celui où l’on réside. En effet, le cout des actes médicaux et chirurgicaux est onéreux dans la plupart des pays d’origine. C’est la raison pour laquelle, certaines personnes font le choix d’un tourisme médical à l’étranger.

À quand remonte son existence ?

Les longs déplacements en lien avec les soins de santé remontent à l’antiquité, notamment aux origines du thermalisme. Le thermalisme, c’est l’ensemble des activités liées à l’exploitation et à l’utilisation des eaux thermales à des fins récréatives ou de santé. Aux XVIIIe et XIXe siècles, ces activités prennent une ampleur bien plus importante, et se développent avec le sanatorium aussi.

Ainsi, à partir des années 1980, le tourisme médical prend son envol et se développe notamment en chirurgie. Vers la fin des années 1990, il s’effectue en grande partie en Europe et aux États-Unis, et minoritairement dans d’autres pays comme Singapour ou Cuba. L’attentat de 2001 ayant baissé la possibilité de déplacements aériens des populations du Moyen-Orient vers les États-Unis, d’autres pays comme la Thaïlande, la Malaisie et l’Inde ont développé une offre de tourisme médical.

Quel est son essor à nos jours ?

Le marché du tourisme médical à l’échelle mondiale est en plein essor depuis plusieurs années. Sa taille s’évalue en 2019 à USD 44,8 milliards. Ce marché se développe parce que la population vieillit et que les patients recherchent des traitements médicaux qui sont moins onéreux, pour lesquels les temps d’attente sont plus courts et qui offrent plus de choix quant à la date et au lieu des soins.

La dentisterie, l’orthopédie, la procréation médicale assistée figurent parmi les actes qu’ils pratiquent, tout comme l’est la chirurgie esthétique. Le chirurgien Benito Ruiz explique que s’il existe de nombreuses opérations s’adressant aux femmes, les hommes ne sont pas en reste : médecine esthétique du visage, abdominoplastie, pose d’implants pour pectoraux, etc. La demande d’actes chirurgicaux et esthétiques de la part des hommes à fortement augmenté au cours de ces dernières années. Une tendance que la pandémie n’a fait qu’accroitre.

Chaque année, les pays phares des destinations du tourisme médical tentent d’attirer plusieurs millions d’individus. Les revenus directs et indirects que génère ce secteur devraient dépasser les USD 60 milliards, d’ici un à deux ans.

Comment le patient est pris en charge ?

En général, le tourisme médical assure une prise en charge complète du séjour médical du patient pour la chirurgie plastique. Il accompagne les patients étrangers en les confiant aux mains d’excellents chirurgiens esthétiques et généraux. Pour vos séjours, les agences prennent en charge tous les détails de votre voyage et mettent à votre disposition des personnels de qualité. Ils disposent de toute l’expérience et de toute l’expertise pour la prise en charge de votre cas. Aussi, ils vous garantissent une convalescence dans les meilleures conditions.

Le risque de se faire soigner à l’étranger

Bien que les tarifs du tourisme médical soient avantageux, il présente de nombreux risques. En matière de qualification du personnel soignant, tous les pays ne disposent d’experts à la hauteur de cette tâche. Si les résultats d’une chirurgie esthétique ne conviennent pas, les recours juridiques sont vraiment compliqués.

En cas de différend avec le praticien étranger, il est très difficile pour le patient de faire valoir ses droits. Plus le traitement est important, plus il est risqué pour le patient de se faire soigner à l’étranger. En effet, les interventions pratiquées sur une courte période, ne respectent pas les processus de guérison naturelle. C’est pour cette raison que les professionnels de santé en appellent à la vigilance.

Le tourisme médical en France

Le tourisme médical est peu développé en France. La France est à la traîne, malgré ses hôpitaux suréquipés et ses professeurs reconnus dans le monde entier. Elle se positionne à la 7eme place des destinations les plus prisées selon le classement d’Oxford Economics. Pourtant, en France, il existe plusieurs agences de tourisme médical, capables de proposer des offres packagées avec transfert de l’aéroport à l’hôtel. L’Allemagne reçoit 50 000 patients étrangers chaque année, tandis que la France ne dispose que de 6 000 nouveaux visas médicaux temporaires pour les soins, et se situe très loin derrière la Tunisie.

La France a plus d’un atout pour recevoir les patients étrangers, à savoir l’attrait touristique et ses soins de qualité. Mais la France manque de structuration pour développer ce marché.  Les touristes venant en France peuvent être pris en charge par les hôpitaux publics ou privés. Mais ils doivent payer à l’avance tout ou une partie du coût de leur intervention. Dans le contexte actuel de la pandémie du coronavirus, la France a d’ailleurs décidé de freiner le tourisme Covid visant à bénéficier du vaccin.

Le tourisme médical est aujourd’hui un marché prospère dans le monde. De nombreux patients commencent à avoir recours au tourisme médical pour des actes médicaux. Néanmoins, il faut faire attention aux risques inhérents à certaines destinations. Il faut observer la plus grande prudence quant aux séjours médicaux à l’étranger.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes