La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

L’emploi dans la sécurité à l’heure de la surchauffe

Penurie dagents de securite dans les aeroports Credit Jonathan Cutrer Flickr Cc

Paradoxe : la surveillance humaine a besoin de recruter immédiatement 20 000 à 25 000 agents de sécurité, mais elle ne les trouve pas, alors que le chômage sévit encore.

Une situation qui n’est d’ailleurs pas spécifique à la sécurité privée. On retrouve un phénomène assez identique dans l’hôtellerie-restauration, la propreté et plus généralement dans les activités à haute intensité de main d’œuvre.

Le paradoxe est d’autant plus étonnant que la profession emploie 127 000 agents en moyenne et que 300 000 personnes sont actuellement titulaires d’une carte professionnelle permettant d’exercer ce métier.

« Ils ont déserté notre profession durant les confinements et n’ont pas l’air de vouloir y revenir. C’est du jamais vu », affirme Harold Heredia, PDG de Lynx, un poids moyen de la profession.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article