La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

L’empreinte carbone colossale des milliardaires français en une infographie

Publié le 23 février 2022

ENVIRONNEMENT

C’est un rapport édifiant que viennent de publier Oxfam et Greenpeace. Les deux ONG se sont intéressées à l’empreinte carbone des milliardaires français à travers leurs actifs financiers. Il en ressort que 63 milliardaires émettent autant de gaz à effet de serre que la moitié de la population française. Face à l’ampleur de ces inégalités climatiques, les militants demandent la mise en place d’un Impôt sur la fortune (ISF) climatique.  

Ce sont des chiffres pour le moins vertigineux. Les ONG Oxfam et Greenpeace se sont intéressées, dans un nouveau rapport publié le 23 février, à l’empreinte carbone de 63 milliardaires français. Habituellement, ce calcul repose sur le mode de vie et la consommation des milliardaires. Mais ce n’est que “l’arbre qui cache la forêt”, jugent les ONG qui se sont focalisées sur le patrimoine financier des milliardaires, via leur participation dans leurs entreprises. Et de fait, l’empreinte carbone de leurs actifs financiers est colossale. Selon le calcul des associations, 63 milliardaires français émettent autant de CO2 que la moitié de la population française. C’est autant que les émissions du Danemark, la Finlande et la Suède réunis. 

Sur le podium des empreintes carbone des milliardaires se trouvent, largement en tête, Gérard Mulliez, fondateur d’un des poids lourds de la grande distribution, Auchan. Sa participation, et celle de sa famille, au capital d’Auchan Retail émet autant de CO2 que 11 % des ménages français, soit 3 millions de fois plus de CO2 que le patrimoine financier moyen d’un ménage français. Derrière lui se trouve le fils du fondateur de l’armateur CMA-CGM, Rodolphe Saadé et sa famille qui pèsent 75 % de l’entreprise de fret maritime. Emmanuel Besnier, PDG du groupe agroalimentaire Lactalis, premier groupe laitier au monde, se trouve sur la troisième marche du podium. À eux trois, ces milliardaires émettent autant de CO2 que 23,4 % des ménages français. Dans une réponse envoyée à Oxfam, Lactalis a indiqué sur le taux d’actionnariat d’Emmanuel Besnier évaluée par les ONG était erroné mais n’a pas communiqué dessus.

La pollution des milliardaires infog 

Un ISF climatique pour réduire les inégalités 

“Les ultra-riches posent aujourd’hui une continuité de problèmes à la communauté : ils pilotent des entreprises généralement climaticides, bâtissant ainsi leur fortune sur des investissements qui sont nocifs au climat. Ils en tirent un mode de vie généralement nuisible à la planète et bloquent indirectement toute transition par l’intermédiaire des lobbies industriels”, argumente Clément Sénéchal, chargé de campagne climat à Greenpeace France. “Les 15 millions de tonnes de CO2 que l’État est sommé d’éliminer d’ici à la fin de l’année, suite au jugement rendu dans l’Affaire du Siècle, se trouvent  d’abord dans les poches des milliardaires”, ajoute-t-il. 

D’autant que l’empreinte carbone des milliardaires est “sous-évaluée”, affirment les ONG. Ces dernières se sont en effet intéressées aux actifs que les milliardaires possèdent dans leur “entreprise principale”, celle qui représente la part la plus importante de leur patrimoine financier. “On culpabilise les Français parce qu’ils ne font pas assez d’écogestes et en même temps leur pouvoir d’achat diminue. C’est la double peine”, écrit sur Twitter la DG d’Oxfam, Cécile Duflot, “En parallèle des héritiers sur orbite (parfois littéralement) ont des empreintes carbone énormes et voient leurs fortunes augmenter.”

Pour partager l’effort dans la transition écologique, les ONG préconisent l’instauration d’un ISF climatique. “Il s’agit d’inclure dans le calcul de l’impôt des plus fortunés un malus assis sur l’empreinte carbone de leurs avoirs financiers”, précisent Oxfam et Greenpeace. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :