fbpx

Les 5 raisons qui poussent un internaute à quitter temporairement votre site internet

Chroniques d’experts

Numérique

Le 18/03/2021

© Getty Photographies


Célérité de lecture: 7 minutes

Ce n’est pas une fatalité, à condition de convenablement identifier les raisons du problème.

Un internaute est amené, lors de ton parcours sur un site commercial, à en partir de manière imminante ou temporaire. Les sorties peuvent être listées en deux vastes catégories: les sorties relatives au sites définitives (appelées «  churn  ») & les sorties dans sites temporaires (appelées «  exturn  »). Le terme exturn est la diminution des verbes «  Exit  » and «  Return  ». En effet, dans le cas cadeau, l’internaute est attiré à sortir du site internet, pour une ou différentes des cinq motifs qui suivent, mais aussi à y revenir afin de poursuivre ton parcours et mettre au point, ou non, ton achat.

Limiter ces exturns pour hater le taux concernant le transformation

La sortie de site web d’un internaute n’est jamais anodine, puisque rien ne assure son retour. Celui-ci peut trouver une marchandise similaire à le meilleur prix sur un site concurrent, un délai concernant le livraison plus restreint ou, plus juste, oublier de revenir car il est accaparé par une distinct tâche ou le évènement plus consistants.

À travers défaut, une échappement temporaire correspond, concernant une session, dans une inactivité en ce qui concerne une page de web site d’une durée dans moins de 30 clics, et donc dans une reprise d’activité avant ce laps de temps via l’internaute. Autrement explicité, une inactivité qui plus est de 30 clics est considérée tel que une sortie imminante de site. L’objectif sera alors, pour le data scientist ou bien un UX designer , d’optimiser le funnel (l’entonnoir) de transformation, en limitant ces motifs de échappement temporaire. Ces derniers se déclinent en 4 C : Conseil, Confrontation, Cross-site, Cross Apparences et circonstances.

1- Conseil et Inspiration : L’internaute recherche des informations complémentaires sur le produit ou bien la marque à l’extérieur de la boutique en ligne. Il souhaite sur la parler avec les communautés sur les communautés internet telles facebook (Facebook, Instagram, youtubeur(se)s…) ; communautés qui sont dans même de un renseigner de façon plus «  informelle  » sur le marchandise ou la marque au moyen de tutos, dans «  Do it yourself  » («  DIY  »), pour obtenir retours d’expériences clients… Après avoir trouvé ces informations voulues, l’internaute peut alors revenir sur le site & poursuivre son “training” client.

2- Comparaison : L’internaute peut, dans un instant d’incertitude, vouloir assimiler le produit sur pour les autres sites. Les excuse les plus courants un ensemble de comparaisons sont les montants (benchmark prix, gouleyant de livraison, TVA différentes, …), ces caractéristiques spécifiques ce ces gammes (couleur, taille…) & les délais proposent un livraison.

3- Cross-sites:   L’internaute réalise, en parallèle de les recherches sur le web site, des achats complémentaires sur des sites pairs. Il aura donc, sur l’écran du ordinateur, plusieurs sites de navigateur ouvertes simultanément sur les divers sites. Il n’est pas rare qu’un internaute soit attiré à ouvrir 2 à trois sites d’un même site internet pour « sauvegarder » les pages articles disponibles. Ces caractères se retrouvent le plus souvent en ce qui concerne des sites de séjours, où l’offre & les prix ont la possibilité de suggérer varier très rapidement. L’internaute sera simultanément sa navigation sur votre site pour rechercher le séjour dans un motel et sur un autre site, afin de parachever son voyage via l’achat d’un coupure d’avion, par exemple.

4- Cross activités: L’internaute interrompt son parcours vu que il lui se révèle être demandé de faire une action sur la dehors du site, afin de finaliser sa appui: par exemple, pour confirmer la création d’un réunit client, rechercher le code promotionnel de dehors du site afin de bénéficier d’une réduction ou attendre ce code de validation de sa don envoyé par sms afin de valider son acquisition. Le parcours se révèle être donc stoppé passagèrement, à l’initiative de la boutique en ligne, qui demande dans l’internaute de confirmer une étape de ce parcours, afin de vivre à l’étape suivante.

5- Circonstances: Dans ce cas, un ensemble de événements extérieurs entraînent une interruption soudaine dans le parcours : la coupure du réseau wifi, un recensement téléphonique qui suspend la navigation sur le smartphone, une bévue de manipulation… Haineusement aux quatre centre précédents, ces raisons sont généralement indépendantes du site et péniblement à anticiper ou bien à gérer des responsables du site. Ces solutions pour y remédier sont peu nombreux et très freinées.

De dehors des exturns de circonstances, ces quatre autres sujet peuvent être anticipés, au moyen d’ la réalisation de divers audits de “training” d’achats digitaux. Ce procédé, développée par les digital marketers ou bien les data scientists, permet de comprendre ces comportements des internautes au cours des différentes phases de leur “training” client, d’identifier ces exturns possibles & d’apporter des techniques ergonomiques afin de rationnaliser le funnel concernant le conversion.

Nous suis déjà acclimaté, je me connecte

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Les dernières publications :