fbpx

Les boites en polystyrènes pour sandwich et kebabs sont interdites



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Une loi anti-gaspillage au sein de 2020 l’avait intimé, c’est désormais de application. Les clopines en polystyrènes afin de kebabs ou sandwichs sont interdites. «  Comme l’a rappelé jeudi  une ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, en visite en fast-food de Nanterre, en banlieue parisienne, ces emblèmes culturel populaire et de cette restauration rapide pas peuvent plus se présenter comme proposés à quitter du 1er juillet, comme le prévoit la loi anti-gaspillage de 2020 concernant la fin progressive des plastiques dans usage unique. “C’est une matière laquelle met 1 000 ans à se détruire dans l’environnement, quand un musette plastique met 450 ans”, a prescrit la ministre. “On prend les clopines à kebab se trouvent là pour un peu emblématiques, puisque chaque année vous avez 350 millions de kebabs qui sont consommés, cela en fait 11 à travers seconde”, a incrusté Barbara Pompili, près des alternatives recyclables présentées dorénavant, comme un ensemble de boites en carton, pulpe ou polypropylène expansé   » rapporte  Le Progrès .

«   “On pas va pas dénicher de solution idéale tout de suite, mais c’est une avancée”, a-t-elle également indiqué, naguère de se déplacer dans un fast-food afin de constater l’application touchant à cette mesure, et déguster elle-même le kebab dit “complet” avec le traditionnel trio salade-tomates-oignons. La ministre a également vanté le bilan de France “bonne élève” de l’Union communautaire dans la lutte opposé à les plastiques dans usage unique. Une loi Anti-gaspillage pour fournir une économie circulaire (AGEC), votée en février 2020, impose concernant le tendre vers tous recyclage des emballages en plastique dans usage unique d’ici 2025. Les boitilles à kebab polystyrène  étaient interdites en partant de la le 1er janvier, avec une tolérance pour l’épuisement un ensemble de stocks qui prenait fin au 1er juillet  »  compile le quotidien lyonnais. Comme pour les divers types de restauration rapide, l’interdiction prendra le temps du montage des habitudes. Toutefois très vite touchant à nouveaux emballages voleront le relais.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article