fbpx

Les dirigeants d’entreprise revoient leurs priorités selon une étude de KPMG –

https://www.preventica.com/images/news/revue/dirigeants-femmes-illu.jpg

sante-qvt – Santé / Qualité de vie au travail

/

Menée auprès de 1300 chefs d’entreprise à travers le monde, l’enquête montre que les dirigeants français ont réévalué les priorités de leur organisation à la suite de la crise du Covid-19.

Accélération de la transformation digitale, nouveaux enjeux de ressources humaines, nouvelles organisations du travail, chaine d’approvisionnement à repenser… Ave c la crise sanitaire liée à la Covid-19, les dirigeants d’entreprise ont été confrontés à de nouveaux enjeux.

Selon une étude KPMG, réalisée auprès de 1300 CEO dans le monde, 80% des chefs d’entreprises français manifestent des envies et des priorités différentes pour l’année à venir. Et notamment :

  • La pandémie a placé les critères ESG (Economic, Social & Governance) en tête des priorités pour les CEO. Près des deux tiers des dirigeants français ont mis l’accent sur la composante sociale.
  • 85 % des dirigeants français (77 % à l’international) affirment qu’ils continueront à s’appuyer sur les outils de collaboration digitale utilisés pendant le confinement, et 60 % (73 % à l’international) estiment que le travail à distance a élargi leur vivier de talents disponibles.
  • 83 % des CEO français déclarent avoir dû repenser leur chaîne logistique (contre 67 % à l’international). Les dirigeants souhaitent saisir l’opportunité de cette crise pour repenser leur chaîne d’approvisionnement et en faire un avantage concurrentiel.

L’étude montre aussi que les dirigeants ont connu une brusque dégradation de la confiance dans l’économie. Seuls 45 % des dirigeants français s’estiment confiants dans les perspectives de croissance de leur secteur d’activité. En revanche, ils affichent un réel optimisme quant à l’avenir de leur propre entreprise au cours des trois prochaines années : leur degré de confiance reste quasiment stable entre janvier et juillet (70 %).

Enfin, l’enquête montre que la crise du Covid-19 a aussi eu un impact plus personnel pour les chefs d’entreprise. Ainsi, 63 % des dirigeants en France ont vu leur santé ou celle d’un membre de leur famille affectée par le virus. Ils ont également été touchés financièrement, leur rémunération ayant été réduite à la suite de la crise du Covid-19.

En savoir plus :

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article