fbpx

Les entreprises se tournent vers la tarification interne du carbone

De plus en plus d’entreprises décident d’accorder un prix au carbone en interne, nous dit un récent rapport. Pourquoi ce choix ?

Selon les principes du libre marché, une des solutions pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre serait de donner un prix au carbone et de le taxer. Donner un prix à la tonne de carbone, c’est ce que de plus en plus d’entreprises à travers le monde décident de faire, nous dit un récent rapport de l’association caritative CDP. Ces entreprises appliquent une tarification interne du carbone. Qu’est-ce que la tarification interne du carbone ? Pourquoi les entreprises font-elles ce choix ? Vont-elles assez loin ? On vous en dit plus. 

Qu’est-ce que la tarification interne du carbone ?

La tarification interne du carbone c’est un prix que les entreprises fixent en interne pour les gaz à effet de serre. Cela leur permet de prendre l’impact carbone en compte dans leurs décisions et leurs choix d’investissement. Certains secteurs comme celui des énergies fossiles ou celui des mines utilisent la tarification interne du carbone dans leur stratégie d’atténuation des risques depuis 1990.

La tarification interne du carbone, de plus en plus populaire chez les entreprises 

Le CDP a collecté des informations sur la tarification du carbone en interne au sein de plus de 5900 entreprises. Le rapport montre qu’en 5 ans, le nombre d’entreprises utilisant ou prévoyant d’utiliser une tarification du carbone en interne a augmenté de 80%. Près de la moitié (226) des 500 plus grandes entreprises mondiales ont désormais une tarification interne du carbone ou prévoient de le faire dans les 2 prochaines années. Les raisons principales qui poussent les entreprises à adopter cette tarification sont d’attirer les investissements bas-carbone, d’améliorer l’efficacité énergétique et de changer les comportements en interne. Le rapport explique aussi que la tarification du carbone en interne va de pair avec des efforts des entreprises pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. 

Des efforts encore nécessaires 

CDP rapporte également que 90% des entreprises qui utilisent la tarification interne du carbone disent que celle-ci couvre leurs émissions du Scope 1. Il serait plus juste cependant que la tarification du carbone prennent en compte toutes les émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise, directes comme indirectes. Par ailleurs, le rapport montre que le prix médian accordé au carbone en interne est de 25 dollars par tonne de CO2 équivalent (CO2e). Un prix bien en deçà du marché puisque sur le marché des crédits carbone européen, la tonne de CO2e se monnaye à 44,8 dollars. C’est, également, un prix insuffisant au regard des exigences climatiques. Selon le modèle utilisé par l’économiste William Nordhaus, pour espérer limiter le réchauffement climatique à 2,5°C, le prix d’une tonne de CO2e devrait être de plus de 200 dollars. 

Pourquoi les entreprises se tournent-elles vers la tarification interne du carbone ? 

Le rapport de CDP montre que de plus en plus d’entreprises sont sujettes à une taxe carbone : 1830 entreprises (soit 31%) disent être assujetties à une régulation du prix du carbone ou prévoient l’être dans les prochaines années. L’association caritative  analyse cette montée en popularité de la tarification interne du carbone comme une volonté d’anticiper les taxes carbone et régulations du prix du carbone. Cependant, parmi les 1830 entreprises soumises ou prévoyant d’être soumises à une régulation du prix du carbone, seules 30% d’entre elles identifient cette régulation carbone comme un risque pour leurs investisseurs. Cela montre qu’il est urgent de former les investisseurs et directeurs d’entreprises aux questions de réchauffement climatique et d’impact carbone.

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous…

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière.
Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.

 

Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir,

L’équipe éditoriale de Youmatter.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article