La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Les intempéries coûtent cher

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2022/06/Inondations-Bois-Guillaume.jpg
Inondations Bois Guillaume

Les fortes pluies, rafales de vent et orages de grêle qui ont touché de nombreuses régions françaises entre le 2 et le 5 juin 2022, occasionnant 258000 sinistres, devraient coûter 940 millions d’euros. C’est l’estimation de France Assureurs, la fédération professionnelle des assureurs.

Ces chiffres comprennent les dégâts causés aux :

  • habitations (410 millions d’euros);
  • automobiles (370 millions d’euros);
  • biens professionnels (90 millions d’euros);
  • biens agricoles, dont les récoltes (70 millions d’euros).

En tout, 65 départements ont été touchés par ces intempéries, qui ont fait un mort et quinze blessés. De nombreuses entreprises et exploitations agricoles ont été impactées. L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour plusieurs communes qui ont subi des dommages liés à des inondations et coulées de boue.

Ces intempéries s’ajoutent à celles qui ont eu lieu deux semaines auparavant, entre le 20 et le 23 mai 2022, et qui avaient occasionné 93 000 sinistres pour un coût de 323 millions d’euros. Le montant total des dégâts est donc estimé à plus de 1,2 milliard d’euros en quinze jours.

Deux semaines plus tard, dans la nuit du 20 au 21 juin, de violents orages accompagnés de grêle et de rafales de vent ont à nouveau touché le Sud-Ouest et le Centre-Val-de-Loire. Les sapeurs-pompiers sont intervenus près de 1500 fois dans la nuit dans le Sud-Ouest. Il y a quelques jours, c’est l’Est qui a été touché…

Sur les réseaux sociaux, on ne compte plus les posts qui montrent des rues transformées en rivières ou des grêlons de toutes tailles, de…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :