fbpx

Les opposants au Linky devront payer 64 euros de « prestations de relèves »



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

La campagne nationale d’installation de compteurs Linky est plus près de la fin que du début. Les mouvements d’oppositions n’ont pas désarmé pour autant et l’on peut désormais évaluer le nombre de clients qui s’opposent à ce système. « Bien que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) se félicite de son « bilan positif », elle rappelle tout de même que les personnes réfractaires à l’installation d’un compteur Linky, seront facturées par un montant supplémentaire. Une décision qui devrait prendre effet à partir de 2025, comme le fait savoir le rapport publié le 25 novembre dernier. La CRE estime ainsi que d’ici quatre ans, «Enedis sera en mesure d’assurer que tous les utilisateurs ayant transmis leur souhait de se voir équipés d’un compteur Linky, auront été équipés». C’est la raison pour laquelle la Commission compte facturer aux personnes qui seront toujours réfractaires, « le coût de la relève résiduelle, qu’ils transmettent ou non des autorelevés». Et d’après Enedis, le nombre de clients ne souhaitant toujours pas adopter le compteur Linky, s’élève à environ 1,2 million. La CRE prévoit donc un renforcement des interventions de la filiale d’EDF sur site, afin de « relever les index et les contrôles ciblés » » nous apprend CNews .

A partir de 2025, les personnes qui auront refusé l’installation d’un Linky se verront adressés une facture d’environ 5,33 euros par mois. Une mensualité qui vise à s’approcher de 64 euros par mois, soit le coût estimé de « de deux prestations de relèves par an » explique la Commission de régulation de l’énergie.

On ne connait pas les chiffres précis concernant les clients dont les infrastructures électriques ne permettent pas l’installation du compteur nouvelle génération. Mais Enedis assure que ces derniers ne seront pas concernés par les tarifs supplémentaires qui viennet d’être annoncés.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article