fbpx

Les premiers trains hydrogène de France commandés par quatre régions



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Les petits tronçons ferroviaires sont un casse-tête. Les faire passer à l’électrique serait un chantier titanesque et absolument pas rentable. Tandis que les wagons diesel ont un impact environnemental problématique. Quant à les abandonner, ce serait une défaite importante pour la mobilité et les connexions avec les zones rurales. Alors que la plupart des régions sont concernées, il n’est pas anecdotique de voir qu’une commande groupée de trains hydrogène a été effectuée et quatre régions. « Les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie lancent la première commande de trains bi-mode électrique – hydrogène en France. Une étape historique dans la baisse des émissions de CO2 du transport ferroviaire au service des voyageurs, des territoires et du développement d’un écosystème hydrogène et d’une filière d’avenir ! » annonce la région Grand Est par communiqué.

 

« SNCF Voyageurs commande à Alstom, pour le compte des 4 Régions, les 12 premiers trains bi-mode électrique – hydrogène issus de la gamme Coradia Polyvalent pour Régiolis développée par Alstom, pour un montant total de près de 190 millions d’euros. Après les trains utilisant les technologies vapeur, thermique, puis électrique, il s’agit du début d’une véritable révolution dans la mobilité ferroviaire. Cette première nationale contribue à l’ambition de transition énergétique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et le bruit, enjeu soutenu par l’Etat français au travers de son plan Hydrogène initié en juin 2018. Il s’inscrit pleinement dans le programme PLANETER, la démarche de réduction de l’impact environnemental des mobilités régionales de SNCF Voyageurs, fondée sur la conviction qu’avec plus de TER, il y aura beaucoup moins de CO2. Par ailleurs d’autres Régions ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour participer au projet dans un second temps » ajoute le texte de la collectivité.

 

Les trains Coradia sont annoncés avec une autonomie de 600 Km sur les portions sans électricité avec quatre voitures. Pour les 218 passagers en places assises prévues, les mêmes critères de confort et durées de trajets sont prévues.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article