fbpx

Les salariés en ordre dispersé face à la fin annoncé du télétravail



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Les dégâts psychologiques de la période Covid sont terribles. Ceci étant dit la situation est tellement complexe qu’il est difficile de déterminer le poids du télétravail. Est-ce que le fait de ne pas fréquenter de collègues a pesé ? Certainement. Mais alors que la vie sociale en générale était empêchée, il n’est pas évident d’en tirer des conclusions. De ces incertitudes découle logiquement les hésitations des travailleurs face à la fin programmée du télétravail. Après la campagne de vaccination et la réouverture successive des lieux d’accueil du public, les entreprises qui ne l’ont pas déjà fait organise le retour au compte-goutte des collaborateurs.

Mais les annonces ont à peine commencé que les inquiétudes ont commencé à se faire voir. « Comme les autres géants technologiques américains, et de nombreuses entreprises tous secteurs confondus, Apple autorise ses salariés à pratiquer le télétravail depuis les premiers confinements l’an dernier. Mais à l’instar de Google, Facebook ou Microsoft, le fabricant d’iPhone souhaite évoluer vers un modèle hybride où les employés seraient présents sur le lieu de travail plusieurs jours de la semaine. Dans un courriel envoyé la semaine dernière et cité par The Verge, le patron d’Apple Tim Cook a indiqué que la plupart des employés devraient faire acte de présence les lundi, mardi et jeudi à partir de septembre. Twitter a revanche décidé que les salariés qui le souhaitent pourront travailler de chez eux de manière permanente » avance Le Figaro.

Le quotidien revient ensuite sur une lettre publiée par The Verge dans laquelle des salariés de Apple plaident pour que le télétravail devienne leur nouvelle réalité : « Nous en sommes arrivés à nous enthousiasmer de continuer à travailler comme nous le faisons actuellement sans le besoin quotidien de retourner au bureau. Il semble qu’il y ait une déconnexion entre la façon dont l’équipe dirigeante envisage le travail à distance ou en lieu flexible et les expériences vécues par de nombreux employés d’Apple ».

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes