fbpx

Les tendances du marché de l’immobilier de bureau


Les dernières années ont connu un certain nombre d’évolutions qui ont impacté le marché de l’immobilier de bureau. Comme en atteste certains gestionnaires de bureaux comme Volum, cela concerne aussi bien l’aménagement de l’espace de travail, les nouvelles approche de l’organisation du travail, la problématique du développement durable, et des concepts aussi variés que le coworking, le Flex-Office, le smart building, le full service de l’immeuble, le télétravail et Le Property Management

Le développement du coworking

Concept importé USA, le coworking ou cotravail connait depuis 2008 un fort développement. C’est une méthode d’organisation du travail qui consiste à grouper un espace de travail qui est partagé grâce une communauté d’actifs en réseau.

L’aménagement des bureaux Flex-Office

Après l’Open-Space, l’entreprise opte de plus en plus vers la pratique du  du Flex-Office. Les bureaux sont aménagés pour permettre aux collaborateurs d’y conduire tout projet en trouvant à chaque fois les aménagements dont ils ont besoin pour le projet du moment. Cette pratique a accéléré la digitalisation des locaux facilitant la connection d’un collaborateur dans tout l’immeuble

Le bureau durable est arrivé

Comme en atteste certains gestionnaires de bureaux comme Volum, le développement durable a envahi les pratiques de la construction avec l’émergence de marques de qualité autant de certifications comme BREEAM, HQE, LEED, BBC… labellisant la qualité de pratiques en termes de développement durable.

Des bâtiments « hyperconnectés » en full services

A l’époque de la lutte contre le stress au travail, de la recherche d’un équilibre vie perso/vie pro, de la nécessité pour l’entreprise d’attirer et de fidéliser les talents, l’immeuble a dû suivre aussi la tendance : les nouveaux services s’y sont multipliés avec salle de sieste ou de sport, cafétéria ou espace lounge…  Les nouveaux modes de travail exigent des  immeubles  « hyperconnectés » qui améliorent les performances, le confort des utilisateurs, et la maîtrise des coûts immobiliers.

L’explosion du télétravail

Avant la crise de la COVID-19, le télétravail avait déjà augmenté avec en 2017 l’ordonnance « Macron » assouplissant  son régime juridique et de ses avantages (diminution du temps de transports, amélioration de la productivité et de la qualité de vie des collaborateurs… L’explosion du télétravail débouche sûrement sur une nouvelle ère, cette tendance devant se maintenir comme une nouvelle forme d’organisation et de management des collaborateurs.

La sécurisation des revenus grâce au property management

Le property manager prend en charge la gestion courante d’un bien immobilier en termes administratif, technique et juridique, il assure la négociation et la rédaction du bail, gère les charges locatives, les assurances et les dossiers sinistres. Il assure la gestion comptable et financière du bien pour le compte du bailleur, du syndicat de copropriété ou de l’investisseur. Il conseille le propriétaire dans la valorisation durable du bien et suggère les travaux de remise en état ou d’amélioration. Dans certains cas il diligente la gestion des impayés et la garantie de loyers. Le property manager capitalise tous les savoirs et assure un service de conseil au propriétaire. Un gestionnaire de biens nouvelle génération, qui la crise économique de 2008 englobe et assume l’ensemble des métiers de la gestion immobilière.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article