fbpx

L’incendie de Sandoz et la pollution du Rhin, il y a 35 ans

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/10/Incendie-Sandoz-Bâle-1er-novembre-1986.jpg

Incendie à l’usine Sandoz

Il est 0 h 19 le 1er novembre 1986 lorsque des policiers en patrouille près de Bâle (Suisse) remarquent des flammes s’élevant d’un entrepôt de l’usine chimique Sandoz. Cette usine Sandoz (aujourd’hui Novartis) est située à Schweizerhalle le long du Rhin, au carrefour entre la Suisse, la France et l’Allemagne. L’entrepôt contient des produits chimiques du type insecticides et herbicides.

Les policiers avisent le poste de garde de l’usine qui déclenche l’alerte. Si les pompiers internes arrivent en 3 minutes, l’incendie est tout de même déjà puissant. Un tiers du bâtiment de 4 500 m² est en feu.  En outre, l’entrepôt voisin est menacé ainsi qu’un stock en plein air de produits agrochimiques.

Différentes attaques sont tentées par les pompiers mais ne donnent pas de résultats. Et la charpente métallique s’effondre, « faisant éclater au passage le mur de brique recoupant l’entrepôt », explique René Dosne dans Face au Risque n° 230 de février 1987.

Des renforts arrivent

L’incendie redouble de violence. Et vers 0 h 45, les pompiers d’entreprises voisines puis ceux du canton arrivent en renfort.

L’attaque s’effectue de loin, tant la chaleur est intense, avec de puissantes lances-canons.

Bientôt, des explosions d…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :