La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

L’Inserm participe à Futurapolis Santé Montpellier 2022

Pour la sixième année, Montpellier accueille Futurapolis Santé les 7 et 8 octobre, à l’opéra comédie. Au programme de ce rendez-vous entre science et société : des conférences autour de thèmes variés (immunité, cancer, autisme, déserts médicaux, maladies rares…) durant lesquelles scientifiques, médecins, professionnels et personnalités publiques se succéderont. Futurapolis Santé complète son programme par des animations et démonstrations, donnant l’opportunité aux citoyens et citoyennes de découvrir des innovations, équipements ou technologies.

l’Inserm de nouveau est partenaire de ce forum organisé par Le Point avec la ville, la métropole de Montpellier et la région Occitanie.

Retrouvez l’Inserm lors de conférences (Maladies rares et recherche, Aux origines de l’autisme, Le sport, c’est (vraiment) la santé, Comment guérir la vieillesse) et à l’occasion de deux animations : le jeu de réalité virtuel ViRal et l’exposition Des virus émergents et des épidémies.

demi format

Découvrez la programmation de l’Institut :

Conférences

Maladies rares et recherche

  • Le samedi 8 octobre de 10h00 à 10h40

Les maladies rares concernent moins d’une naissance sur 2000. Il existe pourtant plus de 6000 maladies rares ! en raison de leur nombre, plus de 3 millions de personnes en France sont directement concernées, ce qui constitue un enjeu majeur de santé publique. Certaines maladies ne touchent qu’un nombre extrêmement limité de personnes dans le monde. A ce jour, il n’existe aucun traitement pour 95% de ces affections. Pour autant, les connaissances de la recherche progressent et ont parfois des retombées positives pour les patients souffrant d’autres pathologies.

Avec Franck Cousserans, directeur général France de Jazz Pharmaceuticals, Yves Dauvilliers, professeur de neurologie et de physiologie, responsable du laboratoire du sommeil (CHU de Montpellier), spécialiste de la narcolepsie, et chef de l’équipe « Neuropeps » au sein de l’Institut des Neurosciences de Montpellier (Unité Inserm 1298), Anne-Sophie Lapointe, cheffe de projet maladies rares, Direction générale de l’offre de soins, Ministère en charge de la Santé.

A lire sur le même thème, Maladies rares : plus de 300 millions de patients dans le monde

Visiter Orphanet, le portail de référence sur les maladies rares et les médicaments orphelins, coordonné par une équipe Inserm 

Aux origines de l’autisme

  • Le samedi 8 octobre de 10h45 à 11h20

Abandon de la vision psychanalytique, prise en charge très précoce, constituent des avancées majeures pour les enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme. Au 1er juillet dernier, 30 000 jeunes de moins de 7 ans avaient été repérés comme présentant un trouble du neuro-développement et pris en charge. Une nouvelle cohorte nationale – Marianne – dédiée à la recherche sur l’autisme vient d’être lancée : 2300 familles, parents-bébés, vont être suivis pour déterminer l’influence de l’exposome (ensemble des expositions environnementales auxquelles nous sommes soumis) sur les facteurs d’incidence de l’autisme et autres troubles du neuro-développement.

Avec Amaria Baghdadli, responsable du Centre d’excellence sur l’Autisme et les troubles du Neuro-Développement – CeAND (CHU et Université de Montpellier) et chercheuse au Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (Unité Inserm 1018), Claire Compagnon, déléguée interministérielle chargée de la mise en œuvre de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement, Sabrina Philippon Kouider, maman de deux jeunes enfants autistes.

A lire sur le même thème, Troubles du spectre de l’autisme : où en est la recherche ?

Le dossier du magazine de l’Inserm, Autisme : un trouble aux multiples facettes

Le sport c’est (vraiment) la santé

  • Le samedi 8 octobre de 15h00 à 15h45

L’activité physique est extrêmement bénéfique dans la prévention de nombreuses maladies. Par ailleurs, les preuves scientifiques ne manquent plus pour démontrer qu’elle a un effet thérapeutique pendant et après les traitements classiques d’un cancer : diminution de la fonte musculaire, réduction du risque de récidive, lutte contre les séquelles liées aux traitements. La politique de la ville offre aujourd’hui une part belle au sport plaisir…à consommer sans modération, selon un programme adapté aux besoins et capacités de chacun.

Avec Hervé Martin, délégué Montpellier Ville sportive, Grégory Ninot, professeur à l’Université, chargé de recherche en soins de support à l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), et co-directeur de l’Institut Desbrest d’épidémiologie et de santé publique (Unité Inserm UA11), Fulgence Ouedraogo, joueur de rugby à XV international, actuel capitaine du HR Montpellier, Diandra Tchatchouang, joueuse de basket-ball française plusieurs fois médaillée avec l’équipe de France aux Jeux Olympiques, Orianne Lopez, médecin de Médecine Physique et de Réadaptation – Médecine du Sport au CHU de Montpellier, athlète handisport, médecin chef du comité paralympique (Sous réserve).

A lire sur le même thème, Dans l’actu : Activité physique et santé

Le dossier du magazine de l’Inserm, Activité physique, pourquoi bouger ?

Comment guérir la vieillesse

  • Le samedi 8 octobre de 16h45 à 17h40

Plusieurs espèces animales ont l’extraordinaire pouvoir de régénérer leurs membres. La communauté scientifique s’intéresse de près à cette capacité puisque les hommes ont tous, dans leurs organes, des cellules souches capables de se transformer en cellules du cartilage, du rein ou en neurones. Autres solutions : reprogrammer les cellules vieillissantes et donc les rajeunir. Au lieu de tenter de guérir les maladies au fur et à mesure de leur apparition, il serait ainsi possible de s’attaquer en amont à ce qui est à l’origine de leurs maux. De quoi espérer vivre plus longtemps, mais surtout en bonne santé.

Avec Christian Jorgensen, chef du service d’immuno-rhumatologie du CHU de Montpellier et directeur de l’institut de médecine régénératrice et biothérapies de Montpellier (Unité Inserm 1183), Jean-Marc Lemaitre, directeur de recherches Inserm, co-directeur de l’institut de médecine régénératrice et biothérapies de Montpellier et auteur du livre « Guérir la vieillesse », Marina Shkreli, chercheuse Inserm, responsable d’équipe au sein de l’Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement, à Nice (Unité Inserm 1081)

Lire l’interview de Jean-Marc Lemaitre, Guérir la vieillesse : réalité prochaine ?

Animations

ViRal, le jeu de réalité virtuel de l’Inserm

  • Animation en continu le vendredi 7 et le samedi 8 octobre de 9h à 18h00. A partir de 12 ans.

Lors de cette expérience immersive de 20 minutes, muni d’un casque VR, explorer les vaisseaux sanguins, frayer-vous un chemin dans le mucus à la recherche d’un site infectieux, détecter et traiter le mal qui ronge un patient et, enfin, rapporter un prélèvement pour permettre la fabrication d’un traitement à grande échelle qui évitera à l’humanité d’affronter une nouvelle pandémie.

vignette viral 1024x576 1

Exposition Inserm : Des virus émergents et des épidémies

  • A découvrir sur place le vendredi 7 et le samedi 8 octobre de 9h à 18h00 – Tout public

Ebola, Lassa, Zika, dengue, Chikungunya, coronavirus…les virus dits « émergents » sont responsables de vagues d’épidémies régulières. Quel est leur mode opératoire ? Y‑a-t ’il un risque de voir de nombre de virus émergents augmenter dans les prochaines années ? quelles sont les stratégies scientifiques en place pour les enrayer ? A travers cette exposition de l’Inserm à la fois historique et scientifique faites le point sur ce sujet plus que d’actualité et véritable enjeu de santé publique.

inserm expovirus ima 1024x573 1

Informations pratiques

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article