La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

L’Institut participe à la 6e assemblée générale des services Copernicus de surveillance de l'atmosphère

Image1 0

Les Services Copernicus de Surveillance de l’Atmosphère (CAMS) mettent à disposition du public, des décideurs et du monde économique, une importante quantité d’informations relatives à la composition chimique de l’air, qui concerne aussi bien la qualité de l’air, que le comportement de la couche d’ozone et les rayonnements UV, ou encore l’ impact des gaz à effets de serre sur le climat. Toutes ces données sont mises à disposition en accès libre et exploitées par des utilisateurs publics ou privés.

La Commission Européenne a confié au Centre Européen de Prévision Météorologique à Moyen Terme (CEPMMT), la mise en place et le pilotage des services Copernicus sur la surveillance de l’atmosphère (CAMS) et du climat (C3S).  L’assemblée générale annuelle est l’occasion pour les organismes contributeurs au développement de ces services, pour les utilisateurs et pour les instances européennes, de faire un point sur les derniers développements et leur performance.

Aux côtés de  Météo-France,  l’Ineris co-coordonne le Service de Production Opérationnelle pour la fourniture de prévisions et de cartographies quotidiennes de la qualité de l’air en Europe, ainsi que  des réanalyses réalisées a posteriori de son évolution au cours des dernières années. En particulier, l’Ineris participe à la production de ces informations en mettant en oeuvre le modèle Chimere*, pour établir des prévisions de qualité de l’air sur l’Europe de manière analogue à ce qu’il fait pour la plateforme nationale Prev’Air. Dix autres équipes européennes de modélisation sont mobilisées dans ce service.

L’Institut est également responsable du service consacré à l’Aide à la Décision  (Policy Service), dans lequel sont développés des produits et outils adaptés aux attentes des autorités nationales européennes, notamment pour leur fournir des informations pertinentes quant à l’analyse des épisodes de pollution atmosphérique et des facteurs déterminants, en particulier pour l’application des Directives Européennes relatives à la qualité de l’air.

Les services CAMS reposent sur l’usage combiné et en temps réel d’observations satellites et in-situ et de résultats de modélisation. L’Ineris joue un rôle sur le traitement des données d’observation de la composition chimique des particules, avec le développement des procédures de transfert et de validation des données en temps réel, en lien avec son rôle au sein du centre d’expertise pour la mesure automatique de la composition des particules fines (ACMCC) au sein de l’Infrastructure de Recherche européenne ACTRIS.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :