La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

L’OIT adopte de nouvelles directives sur les risques biologiques dans le monde de travail

http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---dgreports/---dcomm/documents/image/wcms_849769.jpg
wcms 849769
© Virginia Guard Public Affairs

GENÈVE (OIT Info) – Les experts des gouvernements et des organisations d’employeurs et de travailleurs réunis à l’Organisation internationale du travail (OIT) ont adopté des directives sur la gestion des risques biologiques dans le monde du travail.

Les directives tripartites adoptées sont les premières pour ce type de risque. Elles fournissent des conseils spécifiques, alignés sur les normes internationales du travail, sur la prévention et le contrôle des blessures, maladies et décès liés à l’exposition à des risques biologiques dans l’environnement de travail. Elles traitent également des questions relatives aux responsabilités et aux droits des autorités compétentes, des employeurs, des services de santé au travail et des travailleurs, à la gestion des risques sur le lieu de travail, à la surveillance de la santé des travailleurs, ainsi qu’à la préparation et à la réponse aux situations d’urgence.

La réunion de cinq jours, qui s’est tenue à Genève du 20 au 24 juin 2022, a permis de discuter des implications de l’exposition aux risques biologiques sur les lieux de travail et de la meilleure façon de formuler des politiques et des mesures nationales et sur le lieu de travail pour prévenir et atténuer les problèmes de santé connexes.

Les directives définissent un danger biologique comme tout micro-organisme, cellule ou autre matière organique d’origine végétale, animale ou humaine, y compris ceux qui ont été génétiquement modifiés, et qui peuvent nuire à la santé humaine. Il peut s’agir, entre autres, de bactéries, de virus, de parasites, de champignons, de prions, de matériel génétique, de fluides corporels et d’autres micro-organismes ainsi que des allergènes et toxines qui leur sont associés.

Les risques biologiques, qu’ils soient infectieux ou non, peuvent constituer une menace importante pour la santé dans de nombreux secteurs et lieux de travail dans le monde entier. Par exemple, on estime que les maladies transmissibles ont causé à elles seules 310 000 décès liés au travail dans le monde en 2021, dont 120 000 étaient dus au COVID-19 .

La création des directives fait suite à une décision prise lors de la 331e session du Conseil d’administration, en 2017, agissant sur une suggestion du groupe de travail tripartite du mécanisme d’examen des normes. La décision de tenir la réunion d’experts a été prise lors de la 343e session du Conseil d’administration, en mai 2022.

Une nouvelle norme couvrant les risques biologiques doit être discutée en 2024 et 2025 lors des 112e et 113e sessions de la Conférence internationale du travail dans le cadre de la révision du cadre normatif de l’OIT en matière de sécurité et de santé au travail.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article