La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

L’OMS désigne de nouveau l’IRSN en collaborateur pour la radioprotection


Il s’agit plus d’une confirmation que d’une nouveauté, explique l’IRSN tout en se félicitant de cette décision. « L’organisation mondiale de la Santé a désigné en juillet 2022, pour une nouvelle période de 4 années, le Pôle Santé de l’IRSN comme centre collaborateur pour la radioprotection.  L’IRSN a intégré le cercle de prestigieux instituts français comme l’Institut Pasteur, l’INSERM ou l’EFS au sein de ce réseau international de 800 établissements référencés par l’OMS » explique le communiqué de l’Institut de radioprotection et sureté nucléaire (IRSN).

Dans ce domaine complexe de la radioprotection, l’Organisation mondiale santé (OMS) a besoin de s’appuyer sur des institutions spécialisées. « Premier Institut référencé dans le domaine de la radioprotection en Europe, l’IRSN est maintenant rejoint par les allemands de BfS (Federal Office for Radiation Protection) et les belges du SCK-CEN (Belgian Nuclear Research Centre). Il conforte ainsi son statut d’agence sanitaire. Quatre axes de travail ont été identifiés pour ces prochaines années : la préparation et la réponse aux urgences radiologiques et nucléaires, la santé mentale et le soutien psycho-social en situation post-accidentelle, l’utilisation sécurisée des rayonnements ionisants dans le domaine médical et le risque sanitaire lié aux situations d’expositions existantes. Le renouvellement de son statut de centre collaborateur pour la quatrième fois témoigne de la reconnaissance des travaux scientifiques et techniques de l’Institut » continue le communiqué.

L’IRSN se félicite de ce renouvellement tout en insistant sur l’importance des organisations internationales dans le domaine de la santé et du nucléaire. Avec des coopérations et des échanges d’expériences, c’est l’écosystème de la sureté qui progresse. « Enfin, lors de ces échanges, le Directeur Général a souligné l’importance du réseau ETSON, comme outil de consolidation de la coopération européenne en sûreté et de partage de bonnes pratiques » conclue le communiqué, en référence au réseau européen de sureté et radioprotection.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article