fbpx

L’UE approuve le « certificat Covid numérique »



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Un certificat pour se déplacer dans l’Union européenne. « Le certificat Covid numérique de l’UE approuvé en commission des libertés civiles Le certificat facilitera la liberté de circulation sans discrimination et contribuera à la relance économique de l’UE. Le paquet relatif au certificat Covid numérique de l’UE a été approuvé en commission des libertés civiles par 52 voix pour, 13 contre et 3 abstentions (volet citoyens de l’UE) et par 53 voix pour, 10 contre et 5 abstentions ( volet ressortissants de pays tiers) » avance le Parlement européen.

 

Chaque pays sera chargé de délivrer un certificat à ses citoyens en format numérique ou papier. Des critères seront établis pour que les documents de chaque nation soient opérationnels et contrôlables  sur l’intégralité du territoire. « Le PE a entamé les négociations avec des objectifs très ambitieux en tête et a réussi à obtenir un bon compromis suite à des négociations difficiles. Le texte adopté aujourd’hui garantira le retour sûr à la liberté de circulation dans l’ensemble de l’UE, alors que nous poursuivons notre lutte contre la pandémie, dans le respect des droits de nos citoyens à la non-discrimination et la protection des données » affirme le président de la commission des livertés, Juan Fernando Lopez Aguilar.

 

Cette position de la Commission devra être validée par le Parlement européen la semaine du 7 juin par un vote des députés. « Le texte sera mis aux voix lors de la session plénière des 7-10 juin. Il devra ensuite être approuvé par le Conseil et publié au Journal officiel. Le règlement devrait s’appliquer à compter du 1er juillet 2021Les négociateurs du PE et du Conseil ont abouti à un accord provisoire sur le certificat numérique Covid de l’UE qui permettra de faciliter la liberté de circulation durant la pandémieLe certificat ayant fait l’objet d’un accord jeudi sera disponible aux formats numérique et papier. Il attestera que son détenteur a été vacciné contre le coronavirus, ou qu’il a reçu récemment un test négatif, ou bien encore qu’il s’est remis de l’infection. En pratique, il s’agira de trois certificats distincts. Un cadre européen commun permettra aux États membres de délivrer des certificats qui seront alors acceptés dans tous les autres pays de l’UE » précise le communiqué.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article