fbpx

Max Schrems, le gardien des données personnelles qui a fait plier Facebook

À 33 étape, il est l’une un ensemble de bêtes noire un ensemble de géants du net. Pourquoi pas étudiant, en deux mille onze, Max Schrems besoin à  Facebook  la copie de toutes les portées que l’entreprise possède sur lui. Légitimement à la loi communautaire, le réseau sociétal finit par s’exécuter et lui donne expédie un CD-ROm réceptacle plus de 1 500 pages. Ce militant de la protection un ensemble de données numériques détient ensuite réussi par trois fois à réaliser plier la Silicon Valley.

En quelques années, l’Autrichien obtient en face la Cour proposent un justice de l’Union européenne l’invalidation d’accords qui permettaient ce transfert de données d’utilisateurs européens à des sociétés américaines, dont Twitter. En 2020, il réalisé cette fois périmer le  Privacy Shield  qui permettait au sein de recourir à des prestataires certifiés aux Etats-Unis pour le traitement proposent un données personnelles européennes.

De cheminement en France au Forum international de la cybersécurité, un salon consacré aux questions au sein de sécurité numérique préparé à Lille, ce fondateur de l’ONG None of your business (NOYB) s’est délégué à WE LENDEMAIN.

WE DEMAIN: Dix années après avoir lancé les premières actions, un combat est toujours d’actualité: c’est un constat d’échec, pour vous?

Max Schrems. Oui. Certes, nos équipes ont gagné des méthodes judiciaires, et vous pourrions nous sur la féliciter. Mais en fait, rien n’a muté. Cela montre quel nombre cette partie proposent un notre droit, de Europe, ne marche pas vraiment. Concernant le papier, nous avons la protection, mais au sein de la pratique de bb, navigation sur le web ou bien sur nos gsm, c’est autre machin. Si cela fonctionnait bien, ce genre de combat pas devrait tout simplement point exister.

Max Schrems, qu’est-ce que cela vous en votre for intérieur fait d’être rendu “la” personnalité anti-facebook?

C’est bizarre. Je plaisante parfois en manifestant que j’ai perdu ma vie individuelle à cause de ceci combat pour la vie individuelle. Et je pense sommaire cela en explicité long sur le manière de fonctionner des médias mais aussi sur notre société. Il convient un visage afin de incarner une maman. Comme il faut le frimousse de Greta Thunberg concernant le changement climatique. C’est un peu ce qu’il se passe pour la support des données privatives: je suis le genre qui s’engage opposé à Facebook. Alors succinct je n’ai oncques voulu être la personnalité publique. Ou bien même une personne dans interviewer!

Pour les médias, c’est une belle aventure de dire qu’un mec a gagné face à Facebook. Quand un millier gagnait chaque jour, ce pas serait plus un conte à raconter. Toutefois je ne un prends pas au téléphone sérieux. C’est à cet effet que nous endettons évoluer vers notre plateforme plus vaste et plus générale à travers des ONG, pour être réellement capable de faire respecter les questions.

Pendant une pandémie, il y a eu un curieux paradoxe: il y a eu véritablement d’inquiétudes à propos un ensemble de applications anti-Covid, donc que la plupart d’entre nous laissent ces Gafa aspirer à eux données. Qu’en disposez de vous pensé?

Personne pas veut d’une appli de traçage au sein de son téléphone, intact pour Facebook mais aussi Google, car c’est autre chose (rires). En Autriche, nos équipes ont eu une appli de ce genre, qui a été relancée assez tôt. On trouve eu des jalousies pour la vie privée, toutefois cela a été envisagés. Nous avons regardé ce fonctionnement de la application. Et correctement, c’était la plus respectueuse de la vie privée succinct nous n’ayons oncques examinée! Je l’ai dit publiquement. De vos amis ont quitté bb, ONG, Noyb , à cause de ceci. Mais comment aurais-je pu dire bigarré chose? Le problème, c’est que la technologie se révèle être si complexe qu’on se décide fréquemment à l’instinct.  

Ce combat pour fortifier ses données numériques, est-ce d’abord notre question de droit ou bien de technique?  

Il me semble que c’est le mélange de 2. Faisons l’analogie au moyen des cambriolages. C’est non réglementaire de s’introduire au sein de la maisons d’autrui. Une loi protège ainsi en partie, néanmoins il est plus sûr d’avoir une serrure au sein de sa porte afin de éviter les soucis. Malheureusement, à minimum que vous pas vous protégiez sur le plan corporel, vous êtes délicat et vous serez maltraité. La réponse juridique fait donc pièce de l’équation, toutefois ce n’est point la seule. – fond, je pense de chacun besoin d’une arrivée plus holistique en majorité de choses.

De quelle manière lutter contre l’impunité des Gafam?

Ce coeur de pouvoir chaque faire, et la manière dont les Gafam possède exercent leur monopole, nous rappelle l’urgence de demander un ensemble de interfaces qui pas soient pas refermées. Vous pouvez brancher n’importe quel type d’appareil électrique sur la de plus prise parce que c’est standardisé. On peut réaliser exactement la même chose pour fournir une grande partie de ce numérique. Internet a été autrefois une province de concurrence mieux ouverte. Il est en conséquence nécessaire de décréter cela. Nous endettons l’exiger. Et c’est très simple de l’inscrire dans notre redevance. C’est de manifester aux entreprises qu’elles doivent avoir une limite ouverte, sinon elles-mêmes peuvent oublier ce marché européen. En fait, les trains Eurostar ou Thalys roulent bien sur les mêmes voies?

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article