La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Mort d’un ouvrier sur un chantier du Grand Paris Express

Accident du travail Grand Paris Express Credit robert Casacci AdobeStock

Le 5 janvier 2022, vers 11h30, un jeune ouvrier de l’entreprise Eiffage est décédé sur le chantier de la gare Saint-Denis-Pleyel, gare majeure du Grand Paris Express. « Une chute de matériel serait à l’origine de l’accident », a annoncé sur Twitter la Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du projet. L’ouvrier était en arrêt cardiorespiratoire à l’arrivée des sapeurs-pompiers, qui n’ont pu le sauver. Il est décédé sur place.

Selon les informations du Parisien, la victime « était au fond du puits quand un engin de levage manœuvré par un ouvrier d’une société sous-traitante aurait entraîné la chute d’une plaque métallique d’environ 500 kg qui protégeait une trémie ».

Cet accident met en exergue les risques de coactivité sur les chantiers.

Le site a été évacué et des enquêtes diligentées.

Déjà, le 22 décembre 2020, un ouvrier de 41 ans, également salarié d’Eiffage, avait perdu la vie lors d’un accident du travail sur le chantier du Grand Paris Express. C’était sur la ligne 16 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Il avait fait une chute dans une cuve à broyer située à 30 mètres de profondeur.

Le Grand Paris Express est le nouveau métro qui va relier, en 2024, les lieux de vie en banlieue, sans passer par Paris.

Piloté par la Société du Grand Paris, le projet, composé d’environ 130 chantiers différents, consiste à réaliser environ 200 km de lignes et 68 nouvelles gares.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :