fbpx

Négocier avec un fonds d’investissement : les fondamentaux de la réussite

Passage souvent reconnaissant pour les dirigeants, ces négociations avec le fonds d’investissement pas s’improvisent pas. Il y a trois règles d’or: bien sélectionner l’équipe qui préparera un dossier; bien mettre en place son dossier en source; bien hiérarchiser ces sujets et conditionner qui négociera. Il convient en effet une technique rigoureuse pour le rapprochement réussi & pérenne avec le fonds d’investissement. Afin de un dirigeant, aussi rompu à l’exercice, il importe par conséquent de s’appuyer concernant des tiers afin de mettre à distance ces sujets de voltage pendant les discussions avec le fonds d’investissement sélectionné.

Ainsi, quelle que soit l’opération (LBO, acquisition), l’entrepreneur doit éviter de avoir à faire seul dans le cadre au sein de discussions souvent extrêmement techniques avec le fonds d’investissement. Celui-ci lui faut convenablement s’entourer en source d’une équipe composée de son DAF (ou du expert-comptable), d’une magasin d’affaires et d’un avocat.

Identifier ce bon fonds d’investissement

Dans le cadre d’une levée de fonds, l’une un ensemble de difficultés consiste de fait à trouver un bon fonds d’investissement. Une banque d’affaires lui est donc très utile afin de l’aider à ce sélectionner selon la spécificité et la terre du projet. Seulet, le dirigeant va démarcher successivement différents fonds, sans ces mettre en partie. Cela peut se retrouver avec ce que un dossier soit abusivement connu et évalué comme à risque si un ou bien plusieurs fonds disposent de successivement répondu par la négative. Il ne faut donc point multiplier les ébauches isolées après le échec éventuel.  

Constituer le dossier dans présentation

La deuxième difficulté relève de constitution d’un dossier de présentation de projet (d’acquisition ou bien de levée concernant le fonds) comprenant particulièrement un Business-Plan, cette stratégie de évolution, les prévisions dans recrutements, etc., laquelle séduise les supports d’investissement. Le référé, aux côtés de boutique d’affaires, dans un expert-comptable ou bien au DAF se révèle être, ici, déterminant. Sans plus cela, le dossier risque d’être inépuisé et déceptif. Le total, le va perdre du temps n’est pas négligeable.  

Renégocier les clauses

En définitive, l’équipe pourra se trouver être utilement constituée d’un avocat, pour assister pour réfléchir à le montage permettant d’éviter, par exemple, de donner minoritaire, ou touchant à protéger le responsable dans le cadre de ses discussions sur le pacte d’associés et en particulier les conventions dites de good et bad leaver en cas au sein de départ du responsable, les clauses du liquidité du supports d’investissement destinées dans préparer la échappement du fonds d’investissement du capital, ces clauses éventuelles du partage de la surperformance avec le fonds d’investissement, les clauses proposent un gouvernance pour exposer les bases rôle et ces pouvoirs du responsable, etc. L’avocat, au moyen d’ sa pratique parmi les concurrents, connaîtra les besoins envisageables, les limites à poser dans celles du supports pour aboutir à la situation équilibrée. Ces fonds d’investissement se trouvent être en effet rompus dans l’exercice puisque une négociation des pactes, et a fortiori du leur, constitue leur métier. Celui-ci leur faut donc le professionnel pour rétablir l’équilibre des discussions.  

Limiter les énervements avec le fonds d’investissement

Au demeurant, un dirigeant ne a la faculté de entrer en conflit avec le fonds d’investissement qui aura existé sélectionné pendant une phase de négociation. L’équipe qu’il recevra réunie à les côtés servira au sein de fusible et donnera les moyens au dirigeant pour obtenir concentrer son de la considération sur quelques thèmes clés qui n’auraient pu être finalisés sasn plus une discussion directe avec le fonds d’investissement. Il ne faut pas omettre qu’à la textile de négociations, un dirigeant va continuer dans vivre aux panneaux du fonds d’investissement, il importe ainsi que leurs odyssées, tout en étant directes, ne soient point trop entachées des tensions de la négociation préalable.

Le rôle du responsable est de se mettre en retrait derrière l’avocat et/ou la banque d’affaires qui négocient afin de lui les nature du partenariat grace au fonds d’investissement, cependant en revanche d’arbitrer in raffinée des thèmes qui ne se trouvent être pas finalisés, ou bien des questions sensibles pour parvenir à convenablement s’entendre avec le supports.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article