La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Nicolas Froissard : « Il nous faut un ‘Impact Score’ pour savoir si les entreprises sont vertueuses ou pas »

https://www.mediatico.fr/wp-content/uploads/2022/03/1369549420-4e4ed8b7e8d1b5548caa8ff8e6fcf2f24a268b1bdf41ee615f9a298f55cf2e22-d_960.jpg
1369549420 4e4ed8b7e8d1b5548caa8ff8e6fcf2f24a268b1bdf41ee615f9a298f55cf2e22 d 960

Partagez cet article

« Si nous ne voulons pas disparaître comme les animaux qui nous ont précédés, la société doit changer. Et pour changer, les entreprises doivent évoluer », affirme Nicolas Froissard, vice-président du Groupe SOS, dans son interpellation vidéo adressée aux candidats à l’élection présidentielle.

En clair, « il nous faut un outil pour savoir si les entreprises sont vertueuses ou pas », résume-t-il. Un « Impact Score » qui permettrait de calculer leur impact social, leur impact environnemental, la façon dont elles gèrent leur gouvernance et leur répartition de la richesse est donc indispensable. « Si on n’a pas ça, on n’y arrivera pas », estime-t-il.

Le Groupe SOS fédère 600 associations, établissements et services

Nicolas Froissard répondait ainsi à Mediatico le 3 février dernier, au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, lors de la présentation par le Mouvement Impact France de son Manifeste pour l’économie de demain. Fin février, plus de 4.000 personnes avaient déjà signé ce manifeste.

Créé il y a plus de 35 ans, le Groupe SOS spécialisé dans l’entrepreneuriat social revendiquait dans son dernier rapport financier fédérer 600 associations, établissements et services assurés par 21.000 salariés. Ce groupe associatif explique réinvestir 100% de ses résultats « pour créer ou pérenniser des innovations sociales et environnementales ».

Partagez cet article

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article