La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Parental challenge : pour faire de 2022 l’année des entreprises parent-friendly

megaban2106 1

En décembre dernier, de jeunes mères actives lançaient le “Parental Challenge” pour aider les entreprises à accompagner leurs collaborateurs dans leur parentalité. 6 mois plus tard, de plus en plus d’entreprises s’engagent, dans une démarche RSE et de QVT, en signant cette charte. 

QVT : Faciliter la parentalité en entreprise et soigner l’équilibre vie pro/vie perso

Judith Aquien, Selma El Mouissi, Clémence Pagnon et Isma Lassouani sont 4 jeunes mamans impliquées dans leurs entreprises, qui rêvaient d’un changement culturel autour de la question de la parentalité. Pour cela, elles ont alors lancé le Parental Challenge

S’inspirant et s’inscrivant librement dans la continuité, du “Parental Act”, le mouvement ayant permis l’allongement du congé “second parent”, le Parental Challenge propose “une série de mesures à mettre en place, un cadre et des engagements clairs, sans ordre de priorité, une politique de ressources humaines réellement égalitaire.”

L’importance de travailler sur la parentalité en entreprises est soulignée par les chiffres : 

  • 66% des parents confient des difficultés de conciliation vie pro-vie perso avec un enfant de 0-3 ans.
  • 41% des parents estiment qu’être aidés à mieux équilibrer leur temps de vie a un impact très important sur l’image qu’ils ont de l’employeur.
  • 80% des femmes ont entendu, sur leur lieu de travail, des remarques sexistes liées à la maternité et 59% des hommes concernant la paternité.

Les 12 mesures de la charte d’engagement

Alors que l’image de marque d’une entreprise compte plus que jamais, tout comme son engagement dans la RSE et la QVT, déjà plus de 5,745 salarié-es sont impactés par la charte de l’engagement de ce Parental Challenge, signé par leurs entreprises. 

Advertisements
Inread ete de la formation Culture RH

Cette charte propose 12 mesures issues du guide Parental Challenge, très accessibles, peu coûteuses (voire pas du tout), pour que toutes les organisations (entreprises, administrations, associations…), puissent commencer à agir dès maintenant. 

Parmi elles, l’on trouve par exemple “Autoriser et rémunérer les absences des salarié-es postulant à l’adoption pour les rendez-vous obligatoires ayant lieu sur le temps de travail”, “Accorder au moins 5 jours de congé “enfant malade” rémunérés ou “Soutenir financièrement les congés maternité, second parent et adoption et en alléger les aspects administratifs”…

Le guide du Parental Challenge : 100 actions à lancer dont deux tiers à coût zéro

La Charte d’engagement tire ses 12 mesures du guide Parental Challenge. Un outil complet, particulièrement pratique pour les services de ressources humaines. En effet, ce guide téléchargeable gratuitement réunit ​​100 actions classées selon leur faisabilité pour que toutes les entreprises puissent agir selon leurs moyens. Deux tiers de ces mesures sont à coût zéro et elles permettent de créer sur-mesure, et simplement, la politique parentale de son entreprise. 

Parmi ces 100 mesures “pratico-pratiques”, l’on trouve par exemple : 

  • Échapper au risque du 4/5e : quelques alternatives pour une reprise progressive et sereine.
  • Renforcer la communication au sein de l’entreprise sur la possibilité pour le second parent de prendre un congé parental.
  • Cadrer les horaires pour faciliter la vie parentale.
  • Mieux outiller les congés maternité, second parent et adoption.
  • Mettre en place un véritable process de reonboarding (reprise du travail après la naissance de l’enfant).

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :