La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Particules fines dans le métro : l’Anses propose des indicateurs de suivi… qui seraient aussi profitables aux travailleurs

Le rapport d’expertise concerne les usagers du métro, et non pas ses travailleurs. Cependant, avoir des indicateurs de suivi des PM10 et PM2,5 dans les enceintes ferroviaires souterraines permettrait d’évaluer les nécessaires mesures de réduction à la source. Le comité d’experts plaide pour de la prévention primaire. Tout le monde y gagnerait, usagers et travailleurs.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :