Logo COBEL Le Blog
La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Patrick Sapy : « Le volume de l’épargne solidaire doit être multiplié par trois »

« Il faut continuer d’avancer, d’innover et de faire bouger les cadres réglementaires de l’épargne solidaire », interpelle Patrick Sapy, directeur général de Fair (ex-Finansol), en s’adressant aux candidates et candidats à l’élection présidentielle.

Pour lui, « la France dispose d’une avance considérable en matière de finance solidaire ». L’encours de l’épargne solidaire atteint en effet les 20 milliards d’euros en 2020 (lire notre article) et il affirme que notre modèle « est envié par tous les pays européens ».

Mais pas question de s’arrêter là ! L’objectif de Fair est de tripler les montants collectés par la finance solidaire, « pour qu’elle représente 1% de l’épargne des Français au terme de la prochaine mandature », au lieu de 0,3% aujourd’hui.

120 partenaires, 170 produits d’épargne solidaires

Patrick Sapy répondait ainsi à Mediatico le 25 février dernier, dans notre émission EssOnAir, l’actualité vue par les personnalités de l’ESS. Deux invités réagissent à l’actualité, donnent leur point du vue sur la campagne et viennent porter leur plaidoyer.

L’association Fair a été créée en 2021, après la fusion de l’Impact Invest Lab (iiLab) et de Finansol. Finansol, et aujourd’hui Fair, ont pour mission de promouvoir la solidarité dans l’épargne et la finance. L’association Fair regroupe plus de 120 entreprises, associations, banques, etc. Ce sont près de 170 produits qui sont labellisés Finansol, qui distingue les produits d’épargne solidaire. À l’occasion de la campagne electorale, l’association a préparé un livre blanc. Frédéric Tiberghien, le président de Fair, avait lui aussi répondu récemment à nos questions.

Partagez cet article

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article