La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Pétrole : 10 mesures d’urgence pour réduire notre dépendance à la Russie

le pied sur la pédale de frein

Baisser la vitesse de circulation en voiture permet de réduire facilement sa consommation de carburant. Photo : Shutterstock.

Baisser la vitesse de circulation en voiture permet de réduire facilement sa consommation de carburant. Photo : Shutterstock.

10 mesures pour une consommation réduite du pétrole. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a dévoilé ce vendredi 18 mars de multiples conseils pour réduire notre consommation de pétrole à court ou moyen terme, une nécessité alors que la guerre en Ukraine a fait flamber le cours du pétrole et mis en exergue notre forte dépendance à la Russie en la matière.

Si la solution idéale est le développement d’énergies renouvelables sur nos territoires – ce qui est prévu mais nécessitera plusieurs années de développement –, l’AIE a listé dix mesures simples pour réduire rapidement notre consommation de pétrole. Selon les estimations de l’agence, l’application de ces idées permettrait réduire la consommation de pétrole de 2,7 millions de barils par jour en quatre mois. C’est l’équivalent de la consommation de toutes les voitures en Chine.

10 mesures pour consommer moins de pétrole

Dans un communiqué publié ce 18 novembre 2022, l’AIE explique que des mesures d’urgence, applicables dès maintenant ou en quelques mois, peuvent avoir de vrais effets sur notre dépendance aux énergies fossiles russes. Elle a récemment mis en garde contre un possible nouveau choc pétrolier suite aux sanctions prises contre la Russie depuis l’invasion de l’Est de l’Ukraine. En rebond à ces propositions, Barbara Pompili, la ministre française de la Transition écologique, a salué “des idées intéressantes”.

  1. Réduire la vitesse maximale sur les autoroutes d’au moins 10 km/h. Impact selon l’AIE : permet de sauver environ 290 kb/d (barils par jour) de pétrole sur la consommation des voitures et 140 kb/d des camions.
  2. Réinstaurer le télétravail jusqu’à trois jours par semaine partout où c’est possible. Impact : un jour de télétravail permet de réduire environ 170 kb/d. trois jours équivalent à 500 kb/d.
  3. Interdire la circulation des voitures en ville le dimanche. Impact : un mois avec cette mesure permet de ne pas consommer environ 380 kb/d. Un seul dimanche par mois économise 95 kb/d.
  4. Rendre l’utilisation des transports publics moins chère et encourager la micromobilité, la marche et le vélo. Impact : permet de ne pas consommer 330 kb/d.
  5. Mise en place d’une circulation alternée des véhicules en ville. Impact : consommation réduite de 210 kb/d.
  6. Inciter au recours aux véhicules partagés et aux pratiques de conduite économes. Impact : réduction de 470 kb/d.
  7. Promouvoir une conduite souple pour les camions de fret et la livraison de marchandises. Impact : permet d’économiser environ 320 kb/d.
  8. Avoir recours aux trains à grande vitesse et aux trains de nuit au lieu d’utiliser l’avion, dans la mesure du possible. Impact : réduction de 40 kb/d.
  9. Eviter les voyages d’affaires en avion dès une option alternative existe (comme la visioconférence par exemple). Impact : économie de 260 kb/d.
  10. Renforcer et inciter à l’adoption de véhicules électriques et de véhicules à faible consommation. Impact : économie possible de 100 kb/d.

A lire aussi : “En Ukraine comme ailleurs, l’environnement est une arme de guerre”

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article