fbpx

Podcast #LesEngagés : dans les coulisses de l'Accord de Paris avec Laurence Tubiana

https://www.novethic.fr/fileadmin/Tubiana-Visuel-podcast-SITE.png

Publié le 27 octobre 2021

ENVIRONNEMENT

À quelques jours de la COP26, le rendez-vous climatique le plus important depuis la COP21 de 2015, Novethic a tendu son micro à Laurence Tubiana, la cheville ouvrière de l’Accord de Paris, adopté cette année là. Elle revient sur les coulisses des négociations, sur les progrès réalisés en cinq ans mais elle alerte aussi sur le chemin qu’il reste à parcourir pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

Engagée, le terme n’est presque pas assez fort pour décrire Laurence Tubiana et ses mille vies. Diplômée de Sciences Po et titulaire d’un doctorat en économie, elle commence sa carrière à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Elle fonde dans les années 80 Solagral, une ONG travaillant sur la sécurité alimentaire et l’environnement mondial, puis l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) en 2002. Entre-temps, elle est conseillère à l’environnement du Premier ministre français Lionel Jospin et découvre l’ampleur de la méconnaissance politique sur le sujet.

Mais “son bébé”, comme elle le dit elle-même, c’est l’Accord de Paris. Car si son nom est encore souvent inconnu du grand public, c’est bien elle qui a été à la manœuvre, en coulisses pour parvenir à ce succès. Ce texte, elle l’avait imaginé et préparé des années auparavant. Alors, quand elle a été nommée représentante spéciale du gouvernement français pour la conférence Paris Climat 2015, par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, puis, ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique pour la conférence de 2015, elle a déroulé son plan, sans présager du résultat. Et elle a bataillé dur jusqu’à la toute fin.

Six ans plus tard, elle reconnaît les changements engagés dans plusieurs secteurs et au sein de nombreux pays. Mais elle est lucide sur le fait que le chemin à parcourir est encore long pour respecter l’Accord de Paris et rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement. “On peut être en train de perdre cette course contre la montreMais ne rien faire serait irrationnel car chaque action compte, chaque degré compte. Il faut agir de toute façon”, lance-t-elle. À 70 ans, elle n’a en tout cas pas prévu de raccrocher et continue de se mobiliser en dirigeant la Fondation européenne pour le climat (ECF), entre autres nombreux engagements.

Les Engagés, le podcast de Novethic, donne la parole à tous ceux que nous croisons au fil de nos reportages, nos enquêtes, nos conférences, sans toujours pouvoir leur donner la place que l’on voudrait dans nos articles. Ces personnes inspirantes qui s’engagent au quotidien pour construire la société de demain, une société plus sobre en carbone, plus juste et plus humaine. Cet épisode et les précédents sont à retrouver sur les plateformes de téléchargement telles que iTunes, Spotify, Deezer et Soundcloud, ou en cliquant sur le lien ci-dessous.

Retrouvez les épisodes précédents ici. 

Concepcion Alvarez @conce1 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article