fbpx

Pourquoi les startuppers devraient adopter la méthode scientifique

Chroniques d’experts

Amélioration

Le 23/03/2021

© Getty Photographies


Célérité de lecture: 7 minutes

Découvrez pour quelle raison les créateurs d’entreprises Lean formés à la technique scientifique ont le taux de prospérité plus élevé par rapport aux autres.

Quand vous demandez à n’importe quel startupper disposant créé son société ce qui l’a guidé dans les premiers matins de son parcours entrepreneurial, il y a fort dans parier qu’il vous en votre for intérieur parle de la méthode Lean Startup . Construite par Eric Ries dans un livre publié en 2011 laquelle s’est vendu dans plus d’un abondamment d’exemplaires, cette technique est, depuis, devenue la bible un ensemble de néophytes du monde un ensemble de affaires et se révèle être enseignée dans les écoles primaires de commerce et ces accélérateurs de start-up.

Toutefois, exactement comme un prône par la approche itérative, la procédure Lean Startup elle-même pourrait être rétablie. Mes collègues & moi avons probablement trouvé comment faire.

La formule Lean invite ces start-up à s’enquérir des problèmes mais aussi des besoins un ensemble de clients, à recueillir du feed-back mais aussi à créer une marchandise minimum viable afin de tester la besoin. Ce processus se révèle être à répéter jusqu’au jour du lancement, et même au-delà. La formule Lean consiste dans apprendre rapidement et manière itérative via l’expérimentation et ce feed-back. Elle préconise d’abandonner ou dans pivoter quand l’idée de partance s’avère impossible dans réaliser.

Mes collègues & moi avons trouvé que former les créateurs touchant à start-up à choisir un mode concernant le pensée scientifique pouvait cotiser à réduire ce risque de rester paralysé sur des idées lequel, en fin touchant à compte, ne jouent pas. Dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé portant sur 116 start-up en harmonie de démarrage, nos équipes ont observé des resposables de société à qui l’on avait appris à énoncer des hypothèses dans partir de théories et à risquer rigoureusement celles-ci au sein de des échantillons dans clients potentiels convenablement choisis. Nos satisfaction de nos clients montrent que les startuppers étaient bien plus à même au sein de reconnaître qu’une image était mauvaise, au sein de pivoter après un foirade ou une imprudence, & plus susceptibles de recréer des revenus sommaire le groupe témoin.

Revisiter la méthode Lean Startup

Nous nous sommes collaborateurs à deux écoles proposent un start-up pour construire un programme touchant à formation basé à propos de la méthode Lean Startup. Nous avons ensuite recruté 116 start-up de devenir (celles pour lesquels vous trouverez le modèle bon marchée n’était encore qu’au stade de l’idée, ou qui venaient de commencer dans travailler sur à eux projet) pour qu’elles s’inscrivent gratuitement dans notre programme relatives au formation. En prétexte de contraintes acceptates, nous n’avons tenu que 116 un ensemble de 164 candidats. Ils ont été répartis proposent un façon aléatoire parmi le groupe expérimental et le domaine témoin.

Au cours des quatre paye suivants, les 2 groupes ont tenu séparément le même programme de formation – soit cinq conférences et cinq sessions de coaching grace à un mentor. Les participants ont su élaborer un «  business model canvas  » (un objet permettant de songer et de représenter ton modèle économique), dans mener des entretiens axés sur le comportement un ensemble de clients , dans créer un produit ou bien un service minimum durable et à risquer les réactions un ensemble de clients à l’aide d’expériences ou documentaires quasi expérimentales.

La diversité entre les 2 groupes est sommaire, tout au long du procédé, nous avons enseigné la méthode plus scientifique au groupe expérimental. Tout d’abord, ces membres de celui-ci ont appris à raisonner selon le Tout premier principe, ce qui à eux a permis d’identifier leurs hypothèses mais aussi leurs croyances lorsqu’ils ont réexaminé à elles projet d’entreprise. Après cela, ils ont considéré les relations chez les composants («  propositions de valeur  », «  constitution de coûts  », etc. ) relatives au leur business model canvas et disposent de pris l’habitude d’évaluer l’ensemble de façon globale. Ils disposent de également été formés à la collecte proposent un preuves par le biais d’expériences soigneusement élaborées mais aussi d’une analyse rigoureuse des données. En définitive, nous les détenons incités à énoncer des règles dans décision au début de leurs différentes gammes de biens et services expériences ou de leurs différentes gammes de biens et services entretiens, afin de ces aider à maintenir ce cap – ou bien à changer relatives au direction.

En bref, les resposables de société du groupe expérimental ont été formés dans penser et dans agir comme un ensemble de scientifiques. Cette arrivée structurée les domine aidés à plus pratique contrôler leurs préjugés lorsqu’ils recherchaient & analysaient les tocsins du marché. Elle possède réduit la prévisibilité de faux pas (mauvaises idées endurées par erreur) et faux négatifs (bonnes idées rejetées). De définitive, les créateurs d’entreprise formés à la attitude scientifique pour bb, étude ont déjoué la «  dépendance au parabole emprunté   » («  path dependence  », sur la anglais), principe en fonction lequel dans un entreprise, une mauvaise résolution prise en source a un impact générale sur les décisions réalisées par la suite.

Tout au long de une formation et durant les dix paye qui ont tenu, nous avons mené 16 entretiens téléphoniques (d’observation) avec chaque start-up. Par rapport au groupe témoin, le groupe expérimental a connu bien plus d’abandons (24 opposé à 20) et à peu près pivots (19 opposé à 11). Ses membres ont également stocké plus de recettes. Nos équipes ont comptabilisé 85 start-up bénéficiaires sur la période d’un période dans le groupe expérimental contre 22 en matière de groupe témoin. Ces recettes moyennes mais aussi médianes ont joint respectivement 7 800 € et 4 300 € en matière de groupe expérimental, opposé à 900 € mais aussi 500 € en matière de groupe témoin.

Un ensemble de scooters en manière d’étude de cas de figure

MiMoto , la plateforme de motocyclette partagées dont ces trois cofondateurs commerçaient en faisant partie du domaine expérimental de bb, étude, est un exemple de la manière pour lesquels vous trouverez l’approche scientifique a la faculté de améliorer la prise relatives au décision entrepreneuriale .

À propos de la base de à eux propre expérience un ensemble de trajets domicile-école, ces cofondateurs avaient primitivement prévu de fournir aux étudiants touchant à Milan des motocyclette électriques très fixes, donc plus sûres, à la location. Souvent c’est aussi dans Milan que se trouvait Enjoy, prestation pionnier de offre de scooters s’adressant déjà aux petites actifs de 21 ans et mieux. Ils se se trouvent être aussi rendus dans San Francisco, Mexico et Barcelone afin de étudier les start-up proposant des prestations comparables. Ce service de terrain ces a convaincus uniquement leur idée d’un service de scooters partagés sans station ciblant les étudiants a été viable.

Fin 2015, les créateurs d’entreprise se sont inscrits dans notre programme pour obtenir formation aux start-up et ont été annoncés au groupe élégant à la démarche scientifique. A la séquence de cette enseignement, les fondateurs pour obtenir MiMoto ont mené une expérience malgré de 600 étudiants. Chaque participant détient testé l’un un ensemble de 10 modèles au sein de scooters sélectionnés par exemple, puis a été interrogé sur sa résolution d’utiliser un service concernant le scooters partagés, de même que sur le modèle qu’il préférait.

Réorienter les projets

Les résultats ont révulsé le projet premier de MiMoto. Celui-ci s’est avéré uniquement la plupart des étudiants accomplissaient peu enthousiastes dans l’idée d’utiliser le scooter. Leur programme était assez escarpé (conditionné par les indicateurs de cours) mais aussi les transports sur la commun étaient habituellement tout aussi concrets et moins onéreux. Relativement peu d’entre eux étaient séduits par l’idée pour obtenir louer un vespa.

L’enquête a également pointé que la sympathie de MiMoto à destination des scooters très fixes aurait pu dégouliner la start-up naguère même qu’elle pas soit lancée. Ces participants, notamment ces femmes, ont enseigné ne pas posséder les scooters dans trois roues, véritablement stables, mais tantinet maniables. Les fondateurs de MiMoto disposent de alors compris succinct c’était l’une un ensemble de principales raisons (en plus des tarifs relativement élevés) afin de lesquelles Enjoy, comme par exemple toute la flotte était composée pour obtenir scooters à 3 roues, n’avait point réussi à s’imposer (Enjoy a somme toute mis fin au service de scooters de juillet 2017).

En revanche, ces tests menés à travers MiMoto ont pointé que des motocyclette maniables pourraient charmer les personnes devant sortir de chez soi rapidement dans les rues encombrées de Milan. Les fondateurs proposent un MiMoto ont par conséquent réorienté leur objectif. Ils ont réalisé de nouvelles hypothèses et les disposent de testées. Ils disposent de ainsi pu identifier une source prometteuse du clients: de petites professionnels prêts dans payer pour une méthode de transport ployable et rapide au sein de Milan.

Le processus au sein de validation du marché connaît pris plus de temps par rapport aux fondateurs de l’entreprise ne l’avaient préparé, repoussant de 2010 le lancement concernant le leur service. Toutefois leurs efforts méthodiques et scientifiques disposent de porté leurs jujubes. MiMoto a levé plus d’un beaucoup d’euros et s’est étendu à pour les autres villes italiennes. De octobre 2020, à peu près 70 000 possesseurs s’étaient déjà inscrits sur cette plateforme. Chacun des 600 scooters légers relatives au MiMoto sont réservés en moyenne 3 fois par journée.

Ces fondateurs de MiMoto ont récemment accordé de vendre leur entreprise dans Helbiz , une start-up de mobilité vert basée à New York. Les 2 entreprises ont enclenché à fusionner à elles flottes de deux-roues électriques, ce qui oeuvre l’entité combinée de position de chef du marché en Italie, avec des projets d’expansion dans des villes d’Europe et des Etats-Unis.

L’approche scientifique et la technique Lean Startup disposent de donc beaucoup sous commun. Toutes 2 valorisent l’expérimentation , ma visite et l’apprentissage continus. Si la méthode Lean peut être considérée tel que le «  quoi  », l’approche scientifique peut être considérée tel que le «  comment  ». L’utilisation proposent un techniques de recherche vraiment  rigoureuses est un clef pour optimiser les résultats.

Nous suis déjà accoutumé, je me connecte

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article